Plusieurs villages d’Alépé totalement enclavés après la crue du fleuve Comoé
0
 

Écouter
Plusieurs villages d’Alépé totalement enclavés après la crue du fleuve Comoé

Plusieurs villages d’Alépé totalement enclavés après la crue du fleuve Comoé

AIP | Lu 2180 fois | Publié

Plusieurs villages du département d’Alépé sont actuellement enclavés depuis une semaine après la crue du fleuve Comoé consécutive aux pluies qui se sont abattues sur ce département.

Il s’agit des villages Akyé, Agnin et Gwa situés le long du fleuve Comoé qui ont été inondés et auxquels s’ajoutent les villages Abrotchi, Kossandji, Monga, Motivé, Igrakon, et N’Gokro situés sur les affluents du fleuve.

Lors d’une rencontre, vendredi, en présence du ministre de l’Environnement et du Développement durable, Joseph Séka Séka et des autorités administratives, les élus et les populations de ces zones sinistrées, le porte-parole des chefs de villages sinistrés du département d’Alépé, le général à la retraite Ogoa Oyou a fait part des dangers auxquels sont confrontés ces populations.

“J’étais très jeune quand j’ai vu la Comoé sortir de son lit. Cinquante ans après, la Comoé a encore inondé des villages d’Alépé et nous vivons dans des conditions de détresse inexplicables, coupés du reste du monde depuis une semaine”, a renchéri le Général Ogoa, qui a évoqué des risques de maladies et d’électrocution avec les fils électriques noyés.

Il a donc fait un plaidoyer auprès du gouvernement afin qu’on leur vienne en aide.

Les pluies diluviennes, qui se sont abattues sur le pays ces derniers jours, ont provoqué une vague d’inondations précisément dans le centre, le sud et l’est du pays, rappelle-t-on.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les élèves font arrêter les cours à Gagnoa malgré la présence des forces sécuritaires

Ouattara salue les 55 années "de qualité et de professionnalisme" de Fraternité Matin

Des experts africains en conclave à Abidjan autour de la qualité de la formation professionnelle

Près de 600 ménages enregistrés pour la deuxième vague du projet “filet socio-productif “à Nassian

Des bénéficiaires du projet "Agir pour les jeunes" à Boundiali en formation