L’entraineur du CO Bouaflé condamné à 06 mois de prison pour détention illégale d’arme à feu
0
 

Écouter
Publicite
L’entraineur du CO Bouaflé condamné à 06 mois de prison pour détention illégale d’arme à feu

L’entraineur du CO Bouaflé condamné à 06 mois de prison pour détention illégale d’arme à feu

AIP | Lu 4951 fois | Publié

L’entraîneur adjoint assurant l’intérim du coach principal du club omnisports de Bouaflé, Sanogo Hamed, a écopé, mercredi, lors de l’audience correctionnelle des flagrants délits de la section de tribunal de Séguéla, d’une peine d’emprisonnement de six mois pour détention sans autorisation administrative d’une arme à feu de la première catégorie.

Samedi, à l’issue du match comptant pour la sixième journée du championnat national de football (D2) qui s’était soldé sur un score nul (2-2), le prévenu avait été appréhendé car en possession d’un pistolet garni de 15 balles, rappelle-t-on.

Pour sa défense, il a affirmé que son acte l’était "par ignorance", arguant transporter parfois des fonds pour ses affaires. La possession de cette arme serait donc pour se ‘’protéger’’.

"Ce sont des faits qui sont suffisamment graves. (…) Malgré les campagnes de sensibilisation pour déposer les armes, il y a encore des gens qui en détiennent illégalement. Il faut sanctionner pour persuader ceux qui sont dans le cas à s’exécuter", a plaidé le substitut-résident du procureur de la République, avant de requérir, outre six mois de réclusion, 500 000 francs CFA d’amende ainsi que la confiscation du corps du délit en vue de sa remise aux forces de l’ordre.

Le président de l’audience a suivi en partie le procureur en corsant l’amende à 700 000 francs, en plus de la publicité de l’affaire dans un journal d’annonces légales.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La reine des Baoulé envisage un rapprochement entre Ouattara et Bédié

Covid-19 : Les autorités sanitaires s'inquiètent face au relâchement dans les mesures barrières

Les producteurs d’Abengourou inquiets des difficultés d’écoulement du cacao vers Abidjan

Un atelier pour la validation de l’avant-projet de loi portant code de l’élevage en Côte d’Ivoire prévu à Grand-Bassam

Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO”

Publicite
Publicite