Visite d’Etat : "Le Président Ouattara nous fait voir le jour en nous apportant l’électricité" (Jérôme Kla Konan Sous-chef de N’Gattakro)
0
 

Écouter
Publicite
Visite d’Etat :

Visite d’Etat : "Le Président Ouattara nous fait voir le jour en nous apportant l’électricité" (Jérôme Kla Konan Sous-chef de N’Gattakro)

Frederic Goré-Bi/RTIinfo | Lu 5144 fois | Publié

Fondé en 1920 par des baoulés venus de Didievi à la recherche de l’or, N’Gattakro est un village situé à 08 kilomètres de Bouaflé. Cette bourgade de 1533 habitants bien que faisant partie de la commune violet-blanc, ne bénéficie pas de l'électrification et d’adduction en eau potable, depuis sa création. Mais à la faveur de la visite présidentielle dans la région de la Marahoué du 23 au 26 septembre, N’Gattakro à l’instar des autres localités, bénéficie du programme électricité pour tous, initié par le gouvernement. Le village sera mis sous tensions mercredi par le Chef de l’Etat. Pour Jérôme Kla sous-chef, ce geste de l’Etat ivoirien à leur égard est historique. « Le Président Alassane Ouattara nous fait voir le jour en nous apportant l’électricité », s’est-il exclamé.

Poteaux électriques fraichement plantés. Niches de compteurs en construction ou en état de finition. Câbles d’énergie et d’alimentation, enterrés. Ouvriers transpirants sous les dards transperçant du disque astral et creusant avec vigueurs les fossés qui serviront à passer sous la terre les fils d’électricité. Les Villageois attroupés en petits groupes suivent avec joie et étonnement ce spectacle inhabituel qui se déroule sous les yeux depuis quelques jours.

En effet, N’Gattakro s’apprête à vivre un fait historique, 100 ans après sa création. Ce village du canton Bonavéré et de la tribu N’zikpli va recevoir pour la première fois de l’électricité. Un changement qui amorce l’avancée du village vers la modernité et le développement. Surtout que comme le feu du temps des hommes préhistoriques, l'électricité a changé la vie de l'humanité. Elle est devenue indispensable à tout ce qui fait notre vie quotidienne.

Jérôme Kla Konan, sous-chef de N’Gattakro ne peut cacher sa joie. "Nous remercions le Président de nous avoir donné l’électricité. C’est un geste qui nous droit au cœur et qui nous rend fiers », a-t-il déclaré avant d’ajouter que c’est une nouvelle vie qui commence pour les villageois. « Nos enfants ne pourront plus étudier à la lumière des lampes tempêtes. Nous allons plus dormir ni dans le noir ni dans la chaleur, car avec l’électricité chacun pourra se procurer d’un ventilateur", a-t-il souligné.

Kouassi N’Guessan, notable de N’Gattakro abonde dans le même sens que le sous-chef. "Nous disons merci au Chef de l’Etat pour avoir pensé à nous. Avant lui, il y a eu des Présidents en Côte d’Ivoire, mais c’est lui qui a décidé de nous donner l’électricité pour nous sortir des ténèbres. Nous lui disons simplement merci", a-t-il indiqué avec une voix empreinte d’émotion qu’il avait du mal à dissimuler.

Yao Boris est un jeune planteur. Il a quitté la cour familiale depuis 12 ans pour sa propre maison. Une maison qu’il éclairait avec la lampe champêtre. Avec l’avènement de l’électricité dans le village, il prévoit réaliser ses rêves. "La première des choses à faire c’est de me payer un ventilateur et un post téléviseur pour mettre ma famille à l’aise, c’est-à-dire ma femme et mes enfants et pour également suivre les matchs de football, un sport que j’aime tant", a-t-il précisé.

William N’guessan Konan est quant à lui, propriétaire d’un maquis. Il projette apporter quelques améliorations à son commerce avec l’arrivée du courant à N’Gattakro. "J’ai mon petit bistrot que je gère. L’électricité me permettra de mettre la musique pour égayer mes clients et partant tout le village", a-t-il affirmé. Continuant sur sa lancée, N’gessan Konan a précisé que pour faire marcher son commerce, il a dû s’équiper en panneau solaire. "Malheureusement, le vent a détruit le panneau après un grand orage qui s’est abattu sur le village", s’est-il rappelé. Il compte aussi s’acheter un poste téléviseur et un ventilateur, car dira-t-il "pour protéger ma femme et ma fille des moustiques, vecteur du paludisme".

En attendant la mise sous tension de N’Gattakro, les villageois s’empressent de prendre leurs compteurs. Selon Brice Ehouman, responsable du Programme électricité pour tous de tout l’ouest, 24 compteurs ont été déjà installés et une centaine en attente d’installation.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une baisse de 54% de nouvelles infections au Sida enregistrée en Côte d’Ivoire entre 2011 et 2019 (ONU)

Début d’indemnisation de 49 ex-contractuels de la mairie de Tiassalé

Cinq cents producteurs de la région du Cavally formés sur le changement climatique

JNCE: Le gouvernement signe une convention avec une structure sur l’organisation de la 4ème édition

Le comité de veille et de suivi de la cohésion sociale de Sipilou installé

Publicite
Publicite