Grève dans l’enseignement supérieur : Le Gouvernement invite la CNEC à privilégier le dialogue
0
 

Écouter
Grève dans l’enseignement supérieur : Le Gouvernement invite la CNEC à privilégier le dialogue

Grève dans l’enseignement supérieur : Le Gouvernement invite la CNEC à privilégier le dialogue

Boris Odilon Blé | Lu 3248 fois | Publié

Un conseil des ministres, présidé par le Président de la République Alassane Ouattara, s’est tenu ce mercredi 22 mai 2019 au Palais présidentiel. Au sortir de cette réunion hebdomadaire, le porte-parole du gouvernement Sidi Tiémoko Touré, revenant sur la grève dans l’enseignement supérieur, a demandé à la CNEC de venir à la table des négociations.

La Coordination nationale des enseignants du supérieur et des chercheurs de Côte d’Ivoire (CNEC) est rentrée ce lundi 20 mai 2019 en grève pour une durée de 10 jours en accord avec les autres syndicats de l’enseignement supérieur. Ces enseignants réclament entre autres de meilleures conditions de travail, une revalorisation salariale.Ils déplorent aussi le mode de désignation des autorités universitaires et le refus de l’Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB) de Cocody d’alléger les sanctions prises à l’encontre de certains d’entre eux.


Selon Sidi Tiemoko Touré, « le mot d’ordre de grève de la CNEC est peu suivi au plan national ». Pour le déroulement normal des cours partout dans le pays, "le Gouvernement invite les acteurs universitaires à privilégier le dialogue et la négociation comme résolution des crises" a ajouté le porte-parole du Gouvernement.


Pour rappel, le 04 février 2019, la CNEC a décidé d’une grève d’un an entrainant la suspension de toute activité académique dans l’ensemble des structures universitaires. La seule condition à toute reprise étant la révocation du Président et du secrétaire général de l’UFHB.

Après d’âpres négociations, le mot d’ordre de grève a été levé le lundi 04 mars 2019. Selon Johnson Kouassi Zamina cette nouvelle grève "vient montrer que les enseignants et chercheurs ne sont pas bien considérés dans les universités et grandes écoles".

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Toumodi : Des populations opposées à des exercices militaires dans la localité

Une importante quantité de médicaments contrefaits saisie et une clinique clandestine à Abobo

Le Secrétaire d’Etat en charge du Budget satisfait des travaux d’avancement du budget 2020

Une caravane d’appui aux centres sociaux et aux indigents bientôt à l’intérieur du pays

Oumé : Un planteur aux arrêts pour le meurtre de sa tante qu’il accuse de sorcellerie