Football | CAN 2019 : Le Sénégal se qualifie pour la 2e finale de son histoire en battant la Tunisie 1-0 (ap)
0
 

Écouter
Football | CAN 2019 : Le Sénégal se qualifie pour la 2e finale de son histoire en battant la Tunisie 1-0 (ap)

Football | CAN 2019 : Le Sénégal se qualifie pour la 2e finale de son histoire en battant la Tunisie 1-0 (ap)

Elie DION | Lu 1416 fois | Publié

Le Sénégal a eu besoin d'un but contre son camp en prolongation pour battre la Tunisie (1-0) et se qualifier pour la finale de la Coupe d'Afrique des nations.

Le Sénégal s'est qualifié dimanche pour la deuxième finale de la CAN de son histoire après celle perdue en 2002 contre le Cameroun. Les joueurs d'Aliou Cissé ont battu dans la douleur la Tunisie (1-0, a.p.) au terme d'un match totalement fou, où chaque équipe a eu l'occasion de passer. Mais le seul but est arrivé lors de la première période de prolongation quand Dylan Bronn a marqué contre son camp (100e).

 

En fin de deuxième période, les deux équipes ont manqué un penalty chacune. Le Tunisien Ferjani Sassi a d'abord vu sa frappe trop molle arrêtée par Alfred Gomis (75e) avant que Mouez Hassen n'imite son homologue sénégalais en sortant la frappe d'Henri Saivet (81e). En toute fin de match, l'arbitre éthiopien Bamlak Tessema Weyesa sifflait un deuxième penalty pour la Tunisie après une main d'Idrissa Gana Gueye dans sa surface. Mais il changeait ensuite sa décision au vu des images en bord de terrain (116e), après intervention de l'arbitre assistant vidéo.

Si la première mi-temps fut moins savoureuse, en dépit de deux occasions de Mané et d'un poteau sur une frappe enroulée de Sabaly (6e), la suite fut donc totalement débridée, incontrôlée, invraisemblable, échappant à toute logique. Khenissi, profitant d'une erreur de Koulibaly, commençait par rater un lob seul devant Gomis (47e). Puis Gomis réussissait un arrêt réflexe sur une frappe tunisienne (49e) avant de voir Hassen gicler dans les pieds de Mané dans la surface alors que la star de Liverpool se trouvait seul devant lui (57e). Voilà pour le hors-d'oeuvre.

Pour le plat de résistance, Khenissi ratait totalement un face-à-face avec Gomis (65e) alors qu'il arrivait seul dans la surface, avant que les deux équipes manquent donc chacune un penalty. Juste avant la fin du temps réglementaire, Saivet marquait enfin, mais son but était refusé pour une faute préalable (89e). Il était donc dit qu'un tel match ne pouvait se finir d'une manière normale.

Sur l'un des premiers centres de la première mi-temps de la prolongation, Hassen, impeccable jusque-là, se déchirait et catapultait la balle sur Bronn, son défenseur (1-0, 100e). Après l'épisode du penalty annulé par le VAR, les Lions pouvaient sauter de joie tant la tension était immense. Ils avaient leur qualification pour la finale en poche.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le Secrétariat d’Etat chargé des Affaires maritimes veut redynamiser l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (ARSTM)

Les autorités d’Alépé au secours des victimes des pluies diluviennes

Des aviculteurs formés à l’utilisation des antibiotiques en lien avec la sécurité sanitaire des aliments

Le gouvernement appelle à l’intensification des initiatives en faveur des femmes rurales

Le corps préfectoral de la Réserve du Haut-Bandama salue la tenue de la réunion ordinaire du CGL au sein de l’aire protégée