France et USA "approchent" d'un accord sur la taxe Gafa, déclare Trump
0
 

Écouter
France et USA

France et USA "approchent" d'un accord sur la taxe Gafa, déclare Trump

AFP | Lu 2987 fois | Publié

La France et les Etats-Unis "approchent" d'un accord sur la taxation des géants américains de l'Internet, a déclaré lundi au sommet du G7 de Biarritz le président américain Donald Trump, hostile au vote par la France d'une taxe sur le chiffre d'affaires des groupes américains.

"On se rapproche. Ils veulent un accord et nous verrons si nous y arrivons. Nous sommes proches", a répondu M. Trump à une question sur un éventuel accord avec la France sur cette délicate question, et alors que le président américain avait menacé de taxer le vin français en représailles à la taxe française.

Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire a reçu son homologue du Trésor américain Steven Mnuchin dans sa maison de Saint-Pée-sur-Nivelle, un village non loin de Biarritz pour évoquer ce dossier.

Définitivement adoptée le 11 juillet en France, la taxe dite "Gafa" (acronyme désignant les géants Google, Amazon, Facebook et Apple) crée une imposition des grandes entreprises du secteur technologique non pas sur le bénéfice, souvent consolidé dans des pays à très faible fiscalité comme l'Irlande, mais sur le chiffre d'affaires, en attendant une harmonisation des règles au niveau de l'OCDE. 

Elle a provoqué de vives réactions côté américain. Un conseiller du président Donald Trump a parlé de "grosse erreur" de la France, et M. Trump lui-même a menacé de taxer les vins français.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Somalie: au moins 4 morts dans une attaque shebab et plusieurs Turcs blessés

Plus de milles jeunes du Haut Sassandra recoivent 534 millions FCFA pour le financement de leurs projets

Les populations de la région du Bounkani souhaitent la baisse du coût du transport Bouna-Doropo

Le Ministre Amédée Kouakou annonce cinq kilomètres de bitume pour la commune de Bonon

Plus de 200 élèves ont été interpellés dans des écoles et fumoirs (Direction de la Police des stupéfiants et des drogues)