Des étudiants veulent contribuer au développement de l’agriculture en milieu rural
0
 

Écouter
Publicite
Des étudiants veulent contribuer au développement de l’agriculture en milieu rural

Des étudiants veulent contribuer au développement de l’agriculture en milieu rural

RTI Info/Rebecca Kouadio (Stagiaire) | Lu 4978 fois | Publié

Dans le but d’améliorer l’agriculture en milieu rural, les étudiants de la 5eme promotion du Master 2 du Centre ivoirien de recherches économiques et sociales (CIRES) ont décidé de créer un réseau ce samedi 14 décembre 2019. Ils ont décidé d’œuvrer pour le rassemblement les acteurs du monde agricole en milieu rural et de contribuer à la croissance socio-économique de la Côte d’Ivoire grâce à ce secteur.

Au cours de la première édition de « la journée de l’économiste ruraliste » qui s’est tenue dans les locaux du CIRES à Abidjan/Cocody, la présidente de la 5e promotion, Bamba Maïmouna, a expliqué que la création d’un réseau d’économiste ruraliste va servir de cadre d’échanges entre étudiants pour trouver des solutions sur la transformation de l’agriculture rurale et faciliter l’insertion professionnelle des jeunes.

Minayaha Siaka Coulibaly, Directeur de cabinet du Ministre de l’agriculture et du développement rural, a félicité ces étudiants pour cette initiative. « Vous êtes les nouveaux produits qui sont adaptés aux nouveaux enjeux avec la modernisation de l’agriculture (…). C’est une obligation pour nous de vous utiliser afin de contribuer à l’atteinte des objectifs de modernisation de l’agriculture» a-t-il dit.

En ce qui concerne l’insertion professionnelle des jeunes dans le domaine agricole, Minayaha Siaka Coulibaly a promis que le Ministère de l’agriculture et du développement durable va tout mettre en œuvre pour que les exploitants agricoles soient des entrepreneurs. Pour lui, la création des petites et moyennes entreprises serait l’idéal pour professionnaliser leurs activités.

Au cours de cette journée, des débats-thématiques ont été abordés par des acteurs du monde agricole et des chercheurs notamment sur la stratégie de développement de l’autosuffisance en riz en Côte d’Ivoire en 2025.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La reine des Baoulé envisage un rapprochement entre Ouattara et Bédié

Covid-19 : Les autorités sanitaires s'inquiètent face au relâchement dans les mesures barrières

Les producteurs d’Abengourou inquiets des difficultés d’écoulement du cacao vers Abidjan

Un atelier pour la validation de l’avant-projet de loi portant code de l’élevage en Côte d’Ivoire prévu à Grand-Bassam

Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO”

Publicite
Publicite