Football | Ballon d’Or 2019 : Didier Drogba sera le maître de cérémonie lors de la remise du Ballon d’Or 2019
0
 

Écouter
Football | Ballon d’Or 2019 : Didier Drogba sera le maître de cérémonie lors de la remise du Ballon d’Or 2019

Football | Ballon d’Or 2019 : Didier Drogba sera le maître de cérémonie lors de la remise du Ballon d’Or 2019

Elie DION | Lu 1650 fois | Publié

L’Ivoirien Didier Drogba sera le maître de cérémonie lors de la remise du Ballon d’Or, le 2 décembre 2019 à Paris. Le magazine France Football, qui organise le vote, a par ailleurs annoncé que les nommés seront dévoilés le 21 octobre et qu’un nouveau trophée sera désormais dédié aux gardiens de but.

Didier Drogba n’a jamais eu le Ballon d’Or France Football mais l’Ivoirien sera là pour remettre la version 2019 au futur vainqueur, le 2 décembre à Paris. « C'est un honneur de présenter ce trophée si prestigieux, a déclaré la superstar africaine sur francefootball.fr. Je le prends comme une reconnaissance pour ma carrière et son exemplarité ».

Didier Drogba fera aussi office d’ambassadeur et ira à la rencontres des nommés pour les différents trophées qui seront remis dans deux mois et demi. Les nommés pour le Ballon d’Or seront d’ailleurs connus le 21 octobre. Le Sénégalais Sadio Mané et l’Égyptien Mohamed Salah, notamment, en feront-ils partie ?

Pour rappel, le vainqueur du Ballon d’Or 2018 est le Croate Luka Modric. Un seul Africain s’est vu décerner la plus prestigieuse distinction individuelle au monde : George Weah en 1995.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Urgent | La voie en face du siège du journal Fraternité Matin à Adjamé fermée à la circulation de 7h00 à 14h00 ce lundi 9 décembre.

55 ans de Fraternité Matin : Le Président Alassane Ouattara visite dans la matinée les locaux du groupe de presse.

L'Iran annonce un budget de "résistance" contre les sanctions américaines

Algérie: fin de campagne électorale sur fond de rejet massif

Ukraine: 5.000 manifestants contre la "capitulation" face à Moscou