Nigeria : trois policiers et un civil tués par des soldats (police)
0
 

Écouter
Nigeria : trois policiers et un civil tués par des soldats (police)

Nigeria : trois policiers et un civil tués par des soldats (police)

AFP | Lu 1516 fois | Publié

Trois policiers nigérians et un civil ont été tués mercredi dans le centre du pays par des soldats qui voulaient empêcher l'arrestation d'un homme soupçonné dans une affaire d'enlèvements, a annoncé la police.

"L'inspecteur général de la police (...) a ordonné des investigations approfondies sur les circonstances entourant la mort de trois policiers et d'un civil", a déclaré un porte-parole, Frank Mba, dans un communiqué.

Selon lui, plusieurs autres policiers ont été blessés quand les soldats ont ouvert le feu à Ibi dans l'Etat de Taraba.

Les policiers "étaient en train d'enquêter à Ibi, dans l'Etat de Taraba, et allaient arrêter un certain Alhaji Hamisu, impliqué dans une série de plusieurs enlèvements dans cet Etat".

"L'équipe d'enquêteurs a été soudainement attaquée et visée par des tirs de soldats de l'armée nigériane, sur la route reliant Ibi à Jalingo", selon le porte-parole. "Les soldats ont ensuite relâché le suspect menotté, Alhaji Hamisu, qui est maintenant en fuite".

L'armée n'était pas disponible dans l'immédiat pour réagir.

Le Taraba est au nombre des Etats du centre et du nord du Nigeria où sévissent le banditisme et les enlèvements.

Le gouvernement y a déployé des forces spéciales appartenant à la police, à l'armée et à l'aviation pour tenter de s'attaquer au problème.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le ministre Abinan satisfait des décisions de la 14ème réunion de l’OIT à Abidjan

Baptême de la première promotion des diplômés en Master 2 de santé communautaire de l'Université de Bouaké

Une trentaine de jeunes de Daoukro formés à la promotion de l’hygiène numérique

La Namibie veut mettre fin au "statu quo" des fermes aux mains des Blancs

Tanzanie: décès de l'homme d'affaires et millionnaire Ali Mufuruki