Veillée du nouvel an 2019 dans le calme à San Pedro
0
 

Écouter
Veillée du nouvel an 2019 dans le calme à San Pedro

Veillée du nouvel an 2019 dans le calme à San Pedro

AIP | Lu 1025 fois | Publié

La veillée de la St Sylvestre pour l’an 2019 s’est passée globalement dans le calme dans la ville de San Pedro, sans grands incidents, avec quelques points chauds de regroupements de personnes et d’ambiance festive.

L’un des deux grands lieux de mobilisation pour cette veillée dans la ville portuaire était la cathédrale catholique St Pierre, où des centaines de fidèles se sont retrouvés pour prier avec l’évêque Jean Jacques Koffi Oi Koffi, autour du thème de la réconciliation. Arrivés en famille ou individuellement, les fidèles étaient assis pour la plupart sur les banc de pierre du sanctuaire mariale. Certains restaient débout, quand étaient couchés sur les nattes qu’ils ont apportées.

De 19H00 au petit matin, chants, enseignements, sketchs et prières, se sont  enchaînés, avant que le regroupement prennent fin par une messe. « C’est une occasion de rendre grâce à Dieu et lui demandé de nous bénir pour que nous puissions rentrer dans cette nouvelle année 2019 », a expliqué l’organisateur de la Vigile, le père Olivier Okoman, Vicaire épiscopale du secteur du Port de San Pedro.

Le second point de forte affluence a été, comme chaque année, la plage, où les jeunes sont allés nombreux y fêter dans les maquis-restaurants en bordure de mer. Contrairement à certaines années, où des noyades y ont été enregistrées, aucun incident majeur n’y a été signalé, selon des sources policières.

Les grands commandements des forces de sécurité et de défense ont mobilisé leurs différentes troupes et à travers des patrouilles mixtes, la ville a été sillonnée et sécurisée. Aucun incident majeur n’a perturbé la veillée, hormis quelques agressions de personnes constatées comme cela est de coutume au cours de cette célébration.

Au niveau du Centre régional hospitalier (CHR), le service des urgences a enregistré 9 cas de blessés dont six cas de personnes blessées par accident de route, en majorité des cas de chutes à moto. Un cas de viol a toutefois a été signalé.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une organisation non gouvernementale (ONG) fait don d'une faucheuse et d'un tracteur muni d’attelages aux riziculteurs de Tafiré

Une maternité et de l’électricité pour le village de Gopoupleu dans le département de Danané

Mise en place de comités villageois de protection des forêts à Danané

Sortie de la 1ère promotion d’une école primaire islamique pour jeunes filles à Tafiré

La direction départementale de la Jeunesse de Vavoua et l’Agence emploi-jeunes lancent une opération d’enrôlement des jeunes et de leurs projets