L'AGEROUTE annonce le début des travaux de bitumage des voies de Bondoukou pour août
0
 

Écouter
L'AGEROUTE annonce le début des travaux de bitumage des voies de Bondoukou pour août

L'AGEROUTE annonce le début des travaux de bitumage des voies de Bondoukou pour août

AIP | Lu 2845 fois | Publié

Les travaux de réhabilitation et de bitumage de plusieurs voies de la commune de Bondoukou (Nord-est, région du Gontougo) démarrent à partir du 1er août, a annoncé, mercredi, le chargé de projets à l’Agence de gestion des routes (AGEROUTE), Minga Sigui.

Le projet a atteint la phase active qui consiste à identifier les réseaux situés dans les emprises des voies à réhabiliter, a fait savoir M. Sigui lors d’une réunion avec les responsables de la société civile, leaders communautaires et opérateurs économiques. Suivra une évaluation qui aboutira au déplacement des emprises identifiées, afin d’éviter des perturbations dans l’exécution des travaux.

Onze itinéraires au sein de la commune, d’une distance totale de 5,4 km sont concernés par les travaux de réhabilitation et de bitumage qui dureront huit mois, a-t-il précisé.

Ces travaux, financés par la Banque mondiale et l’Etat de Côte d’Ivoire s’inscrivent dans le cadre du projet de renaissance des infrastructures de Côte d’Ivoire (PRICI) et seront exécutés par l’entreprise  Manufacture - Bâtiments - Travaux publics,  sous le contrôle de la société ARC Ingénierie.

En avril, une mission de reconnaissance de l’AGEROUTE a séjourné à Bondoukou relative aux aménagements connexes et appuis intégrés associés au projet de bitumage de l’axe Bondoukou-Soko-Frontière du Ghana distant de 11, 5km et financé par la Banque africaine de développement (BAD).

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Guinée: le procès des initiateurs de la constestation reprend à Conakry

L’agriculture indexée comme un frein à l’exploitation du diamant à Diarabana

Les zones vulnérables aux pluies diluviennes identifiées à Ferkessédougou

Les producteurs exhortés à adhérer au système de récépissés d’entreposage à Tanda

L’agriculture indexée comme un frein à l’exploitation du diamant à Diarabana