Bouna : Douze mois de prison ferme pour trois orpailleurs clandestins
0
 

Écouter
Publicite
Bouna : Douze mois de prison ferme pour trois orpailleurs clandestins

Bouna : Douze mois de prison ferme pour trois orpailleurs clandestins

AIP | Lu 1980 fois | Publié

Iringo Brahima, 41 ans, Mohamed Aboubacar, 26 ans, et Gnan Harouna, 31 ans, ont été condamnés mercredi par la section de tribunal de Bouna à 12 mois de prison ferme pour introduction frauduleuse dans le parc national de la Comoé et travaux d’orpaillage dans cette aire protegée.

Ces individus qui séjournaient une semaine durant dans le parc ont été surpris par une patrouille des commandos de l’office ivoirien des parcs et réserves (OIPR). Cette équipe de forestiers les a surpris dans une fausse qu’ils creusaient.

A la barre ces orpailleurs ont plaidé en vain auprès des magistrats pour l’obtention d’une peine allégée d’un mois de prison. Ils ont été sommés de payer individuellement une amende d’un million de franc CFA en plus de leur condamnation.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L’ancien président burundais Pierre Buyoya condamné à perpétuité

Les résultats en faveur de la scolarisation des filles jugés satisfaisants

Guinée : l’élection présidentielle s’est déroulée dans un contexte de profonde méfiance (CEDEAO)

La crise du Covid-19 a accéléré le processus de digitalisation en Côte d’Ivoire (Enquête)

Des agents du ministère du Plan formés sur la gestion des documents et archives

Publicite
Publicite