Bouna : Douze mois de prison ferme pour trois orpailleurs clandestins
0
 

Écouter
Publicite
Bouna : Douze mois de prison ferme pour trois orpailleurs clandestins

Bouna : Douze mois de prison ferme pour trois orpailleurs clandestins

AIP | Lu 4936 fois | Publié

Iringo Brahima, 41 ans, Mohamed Aboubacar, 26 ans, et Gnan Harouna, 31 ans, ont été condamnés mercredi par la section de tribunal de Bouna à 12 mois de prison ferme pour introduction frauduleuse dans le parc national de la Comoé et travaux d’orpaillage dans cette aire protegée.

Ces individus qui séjournaient une semaine durant dans le parc ont été surpris par une patrouille des commandos de l’office ivoirien des parcs et réserves (OIPR). Cette équipe de forestiers les a surpris dans une fausse qu’ils creusaient.

A la barre ces orpailleurs ont plaidé en vain auprès des magistrats pour l’obtention d’une peine allégée d’un mois de prison. Ils ont été sommés de payer individuellement une amende d’un million de franc CFA en plus de leur condamnation.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le manager du village SOS d’Aboisso plaide pour plus d’engagement envers sa structure

Les éléments des forces de défense et de sécurité (FDS( veulent améliorer leurs relations avec la population de Tiébissou par le sport

L’ONG Care International expose ses actions en faveur des communautés rurales de Soubré

Le ministre Siandou Fofana fait don de 300 kits alimentaires aux veuves du quartier Sodeci à Agnibilékrou

La commission régionale du Conseil national des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDH-CI) sensibilise la population de Soko à la cohésion sociale

Publicite
Publicite