La Côte d’Ivoire adopte une nouvelle politique nationale de l’enseignement Supérieur
0
 

Écouter
Publicite
La Côte d’Ivoire adopte une nouvelle politique nationale de l’enseignement Supérieur

La Côte d’Ivoire adopte une nouvelle politique nationale de l’enseignement Supérieur

Dorcas Loba (Stagiaire) | Lu 5113 fois | Publié

Les acteurs de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique se sont réunis au cours d’un atelier sur la validation de la nouvelle politique nationale de l’enseignement supérieur. Il était question au cours de cette séance de travail du mardi 09 juillet 2019, de statuer sur l’adoption de la nouvelle réforme du système académique ivoirien.

Le développement d’un pays ne pouvant être effectif sans l’action de ressources humaines de qualité, le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a opté pour la redynamisation de la politique nationale de l’enseignement supérieur.

Cette nouvelle approche se base sur l’amélioration de la gouvernance systématique de l’enseignement, le développement d’un accès qualitatif favorisant l’insertion professionnelle et la redynamisation de la gestion des universités et grandes écoles publiques.

Pour Ibrahim Lokpo, Directeur général de l’Enseignement Supérieur, cette nouvelle politique va permettre de remédier aux maux qui minent le système académique. « Nous remercions le Ministère de l’Enseignement Supérieur pour la tenue de cet atelier de réflexion. Cela nous permettra dynamiser la certification des diplômes délivrés dans nos établissements et améliorer l’adéquation entre la formation et l’emploi » a-t-il souligné.

Pour l’ensemble des acteurs du système notamment les enseignants chercheurs, cette réforme va permettre de rehausser l’image de l’enseignement supérieur en Côte d’Ivoire.

Rappelons que la réforme de cette politique nationale intervient à la suite d’une concertation organisée par l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique les 17, 18 et 19 juin dernier à Abidjan.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une marche silencieuse au lycée Sainte Marie en mémoire des victimes du SIDA

La quinzaine des droits de l’Homme du CNDH débute par la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le sida

La section du Regroupement des acteurs ivoiriens des droits de l’homme (RAIDH) relève les actions de prévention de la crise électorale à Aboisso

Une organisation déplore le refus des personnes vivant avec le VIH de fréquenter les hôpitaux à cause du Covid-19

Un fonds de 20 milliards FCFA pour le développement des petites et moyennes entreprises (PME) ivoiriennes

Publicite
Publicite