La Banque mondiale appelle la Chine à accélérer ses réformes
0
 

Écouter
La Banque mondiale appelle la Chine à accélérer ses réformes

La Banque mondiale appelle la Chine à accélérer ses réformes

AFP | Lu 1473 fois | Publié

La Chine doit favoriser de nouveaux moteurs de croissance et intensifier ses réformes économiques, préconise un rapport de la Banque mondiale publié mardi, sur fond de ralentissement économique et de guerre commerciale sino-américaine.

Après trois décennies de forte croissance, largement portée par l'exportation de produits manufacturés à bas coût, le pays asiatique a vu le rythme de progression de son PIB s'essouffler depuis 2010. 

Il a atteint 6,2% au 2e trimestre 2019 sur un an, soit sa plus faible performance depuis au moins 27 ans. Et cela, en dépit des mesures de soutien lancées par Pékin et des efforts de recentrage de l'économie sur la consommation intérieure et les services.

"La Chine dispose d'une marge de manoeuvre considérable pour poursuivre son processus de rattrapage économique", assure le rapport, fruit d'une collaboration entre la Banque mondiale et un cabinet de réflexion du gouvernement chinois.

Mais "les anciens moteurs de croissance (...) s'essoufflent", fait remarquer le document qui insiste notamment sur l'importance de promouvoir l'innovation et d'encourager les nouvelles technologies -- en particulier pour développer l'économie numérique, en pleine expansion. 

"Eliminer les distorsions qui subsistent dans l'économie et réduire les obstacles à la concurrence sur le marché sont cruciaux", a par ailleurs souligné Victoria Kwakwa, la vice-présidente de la Banque mondiale pour l'Asie de l'Est et le Pacifique.

Pékin, embourbé depuis 2018 dans une guerre commerciale avec Washington, se voit régulièrement réclamer par le président américain Donald Trump des réformes structurelles pour garantir des conditions de concurrence équitables pour les firmes étrangères.

Cet affrontement commercial, qui frappe durement l'économie chinoise, s'est déjà traduit par l'imposition réciproque de surtaxes douanières sur des milliards de dollars d'échanges annuels. 

Le rapport de la Banque mondiale recommande également un plus grand soutien aux PME privées chinoises et une réforme des entreprises d'Etat souvent peu rentables.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Guinée: Nouvelle manifestation ce mardi contre le président Condé à Conakry

Les Ministres de l’information de la CEDEAO veulent mettre en place une radio sous-régionale

La Côte d’Ivoire va accueillir en février 2020 le plus grand symposium mondial de la filière anacarde

Plus de 200 espèces fauniques sont menacées d’extinction en Côte d’Ivoire (Etude)

Le préfet de Vavoua demande aux élèves de respecter le calendrier scolaire