Le concours de beauté « Mousso Ko Noire et belle » pour lutter contre la dépigmentation
0
 

Le concours de beauté « Mousso Ko Noire et belle » pour lutter contre la dépigmentation

RTI Info/Issouf Kamagaté | issouf.kamagate@rti.ci | Lu 1432 fois | Publié

Mettre la beauté de la peau noire en relief, tout en luttant contre la dépigmentation qui gagne du terrain en Côte d’Ivoire. C’est tout le sens du concours de beauté « Miss noire et belle », dont la 2e édition a été lancée ce vendredi 15 février 2019 à Abidjan.

L’idée, c’est d'encourager les jeunes filles au teint noir qui sont marginalisées, à ne pas avoir de complexe. La plateforme en charge de l'organisation  de l'événement "Mousso'Ko" avec sa tête le commissaire général Ibo Laure Prisca, plus connu sous le nom de "PRISSY LA DEGAMMEUSE" annonce la grande finale pour le 16 mars 2019.

Gnamien Priscille, présidente de Faith Fondation, élue miss de la première édition de ce concours a avoué que c’était un honneur pour elle d’être choisie comme la plus belle de teint noir.

"Avant j’avais un peu de complexe. Mais aujourd’hui je suis sollicitée de part et d’autres pour des conférences, rencontres etc. Je suis aujourd’hui à la tête d’une association", confie-t-elle.

A noter que le concours « Mousso"Ko" Noire et Belle est exclusivement réservé aux personnes de 18 à 45 ans.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le Sénat américain adopte un texte soutenant Hong Kong face à Pékin

Plus de deux millions d’enfants non déclarés à l’état-civil en Côte d’Ivoire (Société civile)

La ville d’Abengourou sera dotée de feux tricolores avant la fin de l’année. Annonce faite par le maire Amoikon Kouakou Banga.

La multinationale Cargill, annonce d’’importants investissements dans l’industrie du cacao et les communautés d’agriculteurs en Côte d’Ivoire

Les travaux de reconstruction du marché incendié d’Abengourou réalisés à 30 %