Le concours de beauté « Mousso Ko Noire et belle » pour lutter contre la dépigmentation
0
 

Le concours de beauté « Mousso Ko Noire et belle » pour lutter contre la dépigmentation

RTI Info/Issouf Kamagaté | issouf.kamagate@rti.ci | Lu 3717 fois | Publié

Mettre la beauté de la peau noire en relief, tout en luttant contre la dépigmentation qui gagne du terrain en Côte d’Ivoire. C’est tout le sens du concours de beauté « Miss noire et belle », dont la 2e édition a été lancée ce vendredi 15 février 2019 à Abidjan.

L’idée, c’est d'encourager les jeunes filles au teint noir qui sont marginalisées, à ne pas avoir de complexe. La plateforme en charge de l'organisation  de l'événement "Mousso'Ko" avec sa tête le commissaire général Ibo Laure Prisca, plus connu sous le nom de "PRISSY LA DEGAMMEUSE" annonce la grande finale pour le 16 mars 2019.

Gnamien Priscille, présidente de Faith Fondation, élue miss de la première édition de ce concours a avoué que c’était un honneur pour elle d’être choisie comme la plus belle de teint noir.

"Avant j’avais un peu de complexe. Mais aujourd’hui je suis sollicitée de part et d’autres pour des conférences, rencontres etc. Je suis aujourd’hui à la tête d’une association", confie-t-elle.

A noter que le concours « Mousso"Ko" Noire et Belle est exclusivement réservé aux personnes de 18 à 45 ans.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 

En continu

L'ONG Echo Médias envisage une campagne nationale de promotion du dépistage et du diagnostic précoce du cancer du sein

Des femmes de médias africains renforcent leurs capacités sur le leadership féminin à Rabat au Maroc

Des populations de Tanda sensibilisées sur l’apatridie par le Haut commissariat des nations unies pour les réfugiés (UNHCR)

Un mort et cinq blessés dans une collision entre deux véhicules poids lourds

Les populations riveraines de la Bia à Aboisso sommées de quitter les zones à risques (Directeur adjoint des usines d’Ayamé 1 et 2)