La BAD apporte un soutien de 283 milliards de FCFA pour la mise en œuvre du programme social
0
 

Écouter
La BAD apporte un soutien de 283 milliards de FCFA pour la mise en œuvre du programme social

La BAD apporte un soutien de 283 milliards de FCFA pour la mise en œuvre du programme social

Frederic Gore-Bi/RTIinfo | Lu 1929 fois | Publié

Le Président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina a annoncé, le jeudi 22 mars un soutien de 283 milliards de FCFA à la Côte d’Ivoire pour la mise en œuvre de son ‘’Programme Social du Gouvernement 2019 -2020’’. Une information que le patron de l’institution bancaire a livré à la presse après une séance de travail avec le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly.

"La Banque africaine de développement va fortement accompagner le Programme Social du Gouvernement. C’est un programme important qui contribuera à réduire les inégalités sociales. Je félicite le gouvernement pour cette initiative qui touchera toutes les couches sociales", a déclaré M. Adesina. Avant de saluer les progrès économiques réalisés par le gouvernement ivoirien, sous le leadership du Président Alassane Ouattara. "Les performances de la Côte d’Ivoire font partie des meilleurs au monde", a-t-il indiqué.

Quant au Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, il a traduit à la BAD, la reconnaissance du gouvernement pour la confiance placée en la Côte d’Ivoire.

Le gouvernement vise à renforcer l’action sociale, en vue d’améliorer les conditions de vie des populations par le biais du Programme Social, à travers une diversité de secteurs sociaux dont l’électricité, l’emploi pour les jeunes, l’éducation, la santé, l’eau potable.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Paris appelle Washington à maintenir son soutien au Sahel, sans recevoir de garanties

Le ministre de la santé appelle à faire preuve de solidarité à l’endroit des malades de la lèpre

Le coût du Hadj 2020 est maintenu à deux millions FCFA (Ministère de l’administration du territoire)

110 cas de grossesse sont enregistrés chaque année dans les écoles du N’zi (Ministère)

Le Programme National de Lutte contre le Paludisme annonce une campagne de pulvérisation des domiciles à Sakassou