Bonne Gouvernance : L'INAD-CI renforce les capacités de plusieurs secrétaires de Conseil d’Administration
0
 

Écouter
Publicite
Bonne Gouvernance : L'INAD-CI renforce les capacités de plusieurs secrétaires de Conseil d’Administration

Bonne Gouvernance : L'INAD-CI renforce les capacités de plusieurs secrétaires de Conseil d’Administration

Frederic Goré-Bi/RTIinfo | Lu 5146 fois | Publié

La session de formation organisée par l’Institut National des Administrateurs de Côte d’Ivoire (INAD-CI) qui avait débuté le lundi 08 juin dernier à Abidjan Cocody (Vallon), au profit de plusieurs secrétaires de Conseil d’Administration, a pris fin ce vendredi 12 juin 2020. Cette session, dont le thème est "Assurer le secrétariat du Conseil avec efficacité pour une entreprise performante", vise aussi les conseillers juridiques et tous les autres cadres assurant ou susceptibles d’assurer le rôle de secrétaire dans un Conseil d’Administration.

"Je dis merci à l'INAD-CI d'avoir accepté d’organiser cette formation à notre attention. Nous partons satisfait... C'est vrai que le temps n'a pas suffi mais cela ne nous empêche pas d'apprécier la qualité de la formation dont nous avons pu bénéficier", a déclaré Monya Kamaté, Secrétaire du Conseil d'Administration de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne et porte-parole des auditeurs.

Personnel clé dans la bonne tenue des Conseils d'Administration et révélés depuis un certain temps à la gouvernance des entreprises, les secrétaires de Conseil continuent d’avoir un statut professionnel ambigu, en dépit du rôle primordial qu’ils jouent dans la prise des décisions en Conseil. Peu ou pas du tout connu du grand public et de certains administrateurs, le poste de secrétaire de conseil continue d’être confié, à tort, dans certains Conseils, à des assistantes ou secrétaires de direction, pourtant peu qualifiées pour cette charge.

Pour assumer cette responsabilité, le profil requis est celui d’un cadre avec niveau minimum Bac+5, soutenu par un background de juriste confirmé en réglementations applicables aux entreprises.

En effet, rattaché directement au Président du Conseil d’Administration (PCA), le secrétaire de Conseil, participe à tous les travaux du Comité du Conseil, assure la veille juridique en tout temps pour s’assurer que la gouvernance se fait en conformité avec les règles en vigueur et doit connaître les points essentiels abordés en ordre jour par les administrateurs lors des différentes assises. À titre d’illustration, lorsqu’il s’agit d’un arrêt des comptes, c’est ce cadre qui prépare le projet d’ordre du jour qu’il propose au président avant de l’envoyer aux administrateurs pour le prochain Conseil.

Outre ces aptitudes intellectuelles, il doit savoir être très discret, attentif, mesuré, savoir lire un bilan, comprendre les états financiers, la notion de perte de la moitié du capital, son corolaire, les règles qui s’en suivent en matière de poursuite ou dissolution de société selon l’acte uniforme OHADA, savoir imposer un point de vue avec diplomatie.

"L'objectif ici, c’est de préciser les missions du secrétaire du Conseil. Vous savez que le Conseil d'Administration est un organe collégial qui prend des décisions au court des réunions sanctionnées par des procès-verbaux. Hors, les sujets des réunions sont souvent divers et variées, par rapport au champ que couvre la gouvernance d'entreprise. Ça part du juridique à la comptabilité en passant par les ressources humaines. L’INAD-CI a donc saisi cette opportunité pour mettre en lumière cette fonction clé qui intervient dans la gouvernance des entreprises. Ces modules de très hauts niveaux ont donc porté sur les finances, la rédaction administrative, la gouvernance, le droit, l’audit interne et externe", a ajouté le Secrétaire Exécutif de l’Institut.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le manager du village SOS d’Aboisso plaide pour plus d’engagement envers sa structure

Les éléments des forces de défense et de sécurité (FDS( veulent améliorer leurs relations avec la population de Tiébissou par le sport

L’ONG Care International expose ses actions en faveur des communautés rurales de Soubré

Le ministre Siandou Fofana fait don de 300 kits alimentaires aux veuves du quartier Sodeci à Agnibilékrou

La commission régionale du Conseil national des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDH-CI) sensibilise la population de Soko à la cohésion sociale

Publicite
Publicite