Le pape salue l'appel à un cessez-le-feu planétaire du Conseil de sécurité de l'ONU
0
 

Écouter
Publicite
Le pape salue l'appel à un cessez-le-feu planétaire du Conseil de sécurité de l'ONU

Le pape salue l'appel à un cessez-le-feu planétaire du Conseil de sécurité de l'ONU

AFP | Lu 4989 fois | Publié

Le pape François a salué dimanche une résolution adoptée mercredi par le Conseil de sécurité de l'ONU réclamant l'arrêt des conflits dans le monde pour faciliter la lutte contre la pandémie de Covid-19.

"La demande d'un cessez-le-feu mondial et immédiat, qui permettrait d'atteindre la paix et la sécurité nécessaires pour fournir l'aide humanitaire requise, est louable", a affirmé le pape à l'issue de sa prière hebdomadaire de l'angélus place Saint-Pierre à Rome.

"J'espère que cette décision sera mise en oeuvre efficacement et rapidement pour le bien des nombreuses personnes qui souffrent", a-t-il poursuivi. "Puisse cette résolution du Conseil de sécurité devenir un premier pas courageux vers un avenir pacifique", a-t-il ajouté.

Bloquée pendant des mois par la Chine et les Etats-Unis, opposés sur la place à accorder dans le texte à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), la résolution vise à soutenir un appel du 23 mars du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, pour un cessez-le-feu mondial.

Le texte demande aux 193 membres de l'ONU "une cessation des hostilités immédiate et générale" dans tous les conflits à l'agenda du Conseil de sécurité, à l'exception des combats contre les groupes jihadistes. Il réclame "une pause humanitaire pour au moins 90 jours consécutifs" afin de faciliter l'assistance internationale aux populations.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Plus de 5 milliards FCFA de budget primitif 2021 pour la région de San Pedro

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.519.213 morts dans le monde depuis son apparition fin décembre 2019

Mali: le colonel Malick Diaw élu à la tête du Conseil national de transition (AFP)

L'Arabie saoudite affirme que ses alliés sont d'accord pour résoudre la crise du Golfe

Sahara occidental: la situation reste confuse après la rupture du cessez-le-feu

Publicite
Publicite