Bouna : 12 mois de prison pour le braconnier du parc national de la Comoé
0
 

Écouter
Bouna : 12 mois de prison pour le braconnier du parc national de la Comoé

Bouna : 12 mois de prison pour le braconnier du parc national de la Comoé

AIP | Lu 2713 fois | Publié

Diallo Moussa, 28 ans a été condamné, mercredi, par la section de tribunal de Bouna, à 12 mois de prison et à 500 000 francs CFA d’amende pour activité de braconnage dans le parc national de la Comoé.

Il a été appréhendé, le 21 octobre, dans l’Est du parc avec un fusil de type calibre 12, par des agents de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) en patrouille dans le secteur. Il venait de faire son entrée dans le parc et n’avait pu obtenir du gibier.

Son fusil a été confisqué par le parquet de Bouna en vue de sa destruction.

En dépit des nombreuses campagnes de sensibilisation de l’OIPR  visant à impliquer les populations riveraines dans la préservation du parc national de la Comoé, certains individus y pénètrent frauduleusement pour mener des activités de destruction de la faune et de la flore.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Il n'y a pas de réponse définitive et pas de solution miracle. Les masques ne peuvent pas à eux seuls arrêter la pandémie. Tedros Ghebreyesus (DG OMS)

Guinée: le président promulgue sa Constitution et approuve un plan anti-coronavirus

Coronavirus: le Sénégal accorde un congé pénitentiaire de deux mois à Hissène Habré

La Côte d’Ivoire franchit la barre de 300 infectés au coronavirus

Le ministre d’Etat Hamed Bakayoko déclaré positif au COVID 19 (Déclaration)