Bouna : 12 mois de prison pour le braconnier du parc national de la Comoé
0
 

Écouter
Bouna : 12 mois de prison pour le braconnier du parc national de la Comoé

Bouna : 12 mois de prison pour le braconnier du parc national de la Comoé

AIP | Lu 2682 fois | Publié

Diallo Moussa, 28 ans a été condamné, mercredi, par la section de tribunal de Bouna, à 12 mois de prison et à 500 000 francs CFA d’amende pour activité de braconnage dans le parc national de la Comoé.

Il a été appréhendé, le 21 octobre, dans l’Est du parc avec un fusil de type calibre 12, par des agents de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) en patrouille dans le secteur. Il venait de faire son entrée dans le parc et n’avait pu obtenir du gibier.

Son fusil a été confisqué par le parquet de Bouna en vue de sa destruction.

En dépit des nombreuses campagnes de sensibilisation de l’OIPR  visant à impliquer les populations riveraines dans la préservation du parc national de la Comoé, certains individus y pénètrent frauduleusement pour mener des activités de destruction de la faune et de la flore.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une adolescente de 12 ans est morte en Belgique des suites du #covid_19, un cas très rare, ont annoncé les autorités sanitaires

COVID 19: Au total 421 personnes interpellées pour non respect du couvre-feu

COVID 19: La ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale remet des kits hygiéniques remis à des collectivités

COVID 19: Le matériel de protection des agents de santé bientôt renforcé (Directeur général de la santé)

COVID-19: Six individus condamnés à six mois de prison pour violation du couvre-feu à Abengourou