Espagne: plainte contre le président de la fédération de football (médias)
0
 

Écouter
Espagne: plainte contre le président de la fédération de football (médias)

Espagne: plainte contre le président de la fédération de football (médias)

AFP | Lu 2426 fois | Publié

Une plainte a été déposée contre le président de la fédération espagnole de football Luis Rubiales, accusé d'avoir tenté de faire financer des travaux dans sa maison par le syndicat des joueurs qu'il présidait, rapportent lundi plusieurs médias espagnols.

Selon la radio Cadena SER qui a révélé l'information, un tribunal de Valence aurait ouvert une enquête préliminaire après une plainte déposée par Miguel Angel Galan, président d'un centre de formation d'entraîneurs et ancien candidat à la direction de la RFEF.

Luis Rubiales, président de la RFEF depuis mai 2018, se serait endetté à hauteur de 120.000 euros auprès d'une architecte ayant rénové sa maison, selon la Cadena SER.

Il lui aurait ensuite attribué un chantier pour le syndicat des joueurs espagnols (AFE), qu'il a présidé de 2010 à 2017, et proposé de payer une partie de sa dette personnelle avec l'argent du syndicat destiné à ce projet.

Contactée par l'AFP, les tribunaux de la région de Valence ont implicitement confirmé le dépôt de la plainte, refusant de communiquer sur l'ouverture d'une enquête préliminaire.

L'AFE assure de son côté, dans un communiqué publié lundi, n'avoir "pas financé de travaux personnels de M. Luis Rubiales" et que les informations publiées dans la presse sont "totalement fausses".

Le syndicat précise avoir sollicité les services d'un cabinet d'architectes pour la phase préliminaire du projet.

"L'AFE a payé une facture pour le travail demandé, et comme il n'a pas été exécuté dans les termes convenus, a réclamé devant la justice l'annulation du contrat et le remboursement de ce montant au cabinet d'architectes", poursuit le communiqué du syndicat.

Luis Rubiales a été élu en mai 2018 président de la fédération après la destitution d'Angel Maria Villar, impliqué dans une affaire de corruption.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une cinquantaine de femmes du département de Tengrela formées en compétences de vie

Le centre d’excellence africain sur le changement climatique, la biodiversité et l’agriculture durable (CCBAD) inauguré à Bingerville

Soudan du Sud: l'ex-rebelle Machar estime que sa sécurité n'est pas assurée à Juba

Centrafrique: au nom de la paix, un chef de guerre à la tête de Bambari

Côte d'Ivoire : + 11 places au classement mondial de la liberté de la presse 2019 de Reporters Sans Frontières. Le pays passe de 82e à 71e sur 180.