L’Etat décaisse plus de 139 milliards de FCFA pour le paiement de la dette intérieure
0
 

Écouter
Publicite
L’Etat décaisse plus de 139 milliards de FCFA pour le paiement de la dette intérieure

L’Etat décaisse plus de 139 milliards de FCFA pour le paiement de la dette intérieure

AIP | Lu 7128 fois | Publié

L’Etat de Côte d’Ivoire a décaissé plus de 139 milliards de FCFA pour le paiement de la dette intérieure, a annoncé le payeur général des Services généraux des administrations publiques (PGSGAP), Traoré Zoumana, lors de la réunion du comité paritaire technique (CPT- Covid-19).

Ce décaissement fait partie des mesures prises par le gouvernement dans le cadre de l’appui aux entreprises mises en œuvre à travers le plan de soutien économique, social et humanitaire face à la pandémie du Covid-19.

Les entreprises des sous-secteurs sinistrés du fait de la crise sanitaire en sont les bénéficiaires avec un privilège accordé à celles disposant de factures inférieures à 100 millions de FCFA en vue d’atteindre le maximum d’entreprises, en particulier les petites et moyennes entreprises (PME) et les très petites entreprises (TPE), a clarifié M. Traoré dans communiqué transmis vendredi à l’AIP

“Au mois d’Avril, il a été décaissé la somme de 76,1 milliards de FCFA qui se décompose comme suit : 31, 8 milliards de FCFA pour les fournisseurs de l’Etat et ses démembrements dont les montants sont inférieurs à 100 millions de FCFA comme indiqué par le Premier ministre. 22 milliards de FCFA ont été décaissés pour la dette école. 22,3 milliards ont été également décaissés pour les fournisseurs dont la créance est supérieure à 100 millions de FCFA”, a expliqué le payeur général de la direction Générale du trésor et de la comptabilité publique (DGTCP), lors d’une réunion le 08 mai.

Pour le mois de mai, l’opération a débuté le jeudi 7 mai et se poursuit. A ce jour, il a été décaissé la somme de 63 milliards de FCFA qui se décompose comme suit : 32, 71 milliards de FCFA pour les fournisseurs de l’Etat et ses démembrements, et 30,84 milliards pour la dette école, soit un montant cumulé de plus 139 milliards de FCFA, a-t-il poursuivi.

Un effort particulier a aussi été fait en faveur de l’apurement de la dette. Autant de points positifs qui ont été portés à la connaissance de tous les acteurs du secteur privé et de l’administration présents dans le cadre de cette réunion de crise.

Plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre dont le point 4 sur la synthèse des requêtes de la cellule de veille et d’information économique (CVIE/COVID-19), sur la période du 31 mars au 5 mai 2020.  Il en ressort que ce sont au total 57 requérants composés de 50 entreprises et sept organisations qui ont émis un total de 116 préoccupations.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

30 nouveaux cas de Covid-19 et 9 guéris en Côte d'Ivoire ce jeudi 26 novembre

France/Producteur tabassé: Mbappé dénonce "une vidéo insoutenable" et "des violences inadmissibles"

Présidentielle au Burkina: l'opposition "prend acte" des résultats, n'exclut pas des recours

Une campagne de lutte contre la bilharziose lancée dans la région du Béré

La Radio MEDIA + CI lance une campagne de lutte contre la COVID-19 dans le Gbêkê et le Hambol

Publicite
Publicite