Le fonds de solidarité d’un montant de 170 milliards de FCFA bientôt opérationnel
0
 

Écouter
Publicite
Le fonds de solidarité d’un montant de 170 milliards de FCFA bientôt opérationnel

Le fonds de solidarité d’un montant de 170 milliards de FCFA bientôt opérationnel

CICG | Lu 5263 fois | Publié

La phase d’opérationnalisation du fonds de solidarité d’un montant de 170 milliards de FCFA, mis en place pour financer les familles vulnérables dans le cadre de la crise sanitaire liée au coronavirus (COVID-19), a démarré, a indiqué le 2 avril 2020, la directrice de cabinet adjointe du ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, Alina Ouattara.

Alina Ouattara a précisé, lors du point de presse quotidien, que le décret d’application est en cours d’élaboration et sera soumis dans les jours prochains pour adoption en Conseil des ministres.

L’identification des ménages vulnérables se fera à partir de la base de données existante des personnes qui bénéficient des filets sociaux productifs. Les responsables communautaires et les représentants de l’Etat dans ses différents services déconcentrés et décentralisés seront associés au processus.

Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a annoncé, le 31 mars, la mise en place d’un fonds de solidarité qui s’inscrit dans le Plan de soutien économique, social et humanitaire d’un montant de 1700 milliards de FCFA élaboré pour atténuer l’impact de la pandémie à coronavirus (COVID-19) aussi bien sur les populations que les acteurs économiques.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Prime aux planteurs de cacao: victoire éclair de la Côte d'Ivoire et du Ghana contre Hershey

Plus de 5 milliards FCFA de budget primitif 2021 pour la région de San Pedro

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.519.213 morts dans le monde depuis son apparition fin décembre 2019

Mali: le colonel Malick Diaw élu à la tête du Conseil national de transition (AFP)

L'Arabie saoudite affirme que ses alliés sont d'accord pour résoudre la crise du Golfe

Publicite
Publicite