Présidentielle 2020 : Un parti se dit opposé au parrainage citoyen.
0
 

Écouter
Publicite
Présidentielle 2020 : Un parti se dit opposé au parrainage citoyen.

Présidentielle 2020 : Un parti se dit opposé au parrainage citoyen.

Lacinan Ouattara avec APA | Lu 5284 fois | Publié

Le Nouvel Ivoirien Côte d’Ivoire nouvelle (NICIN) dirigé par Marie Carine Bladi, se dit opposé au système de parrainage citoyen, une condition d'éligibilité à l'élection présidentielle d'octobre prochain, prétextant que cela pouvait barrer la voie à tout prétendant n'ayant pas une assise nationale.

Dans une déclaration, la présidente de NICIN, Marie Carine Bladi, a fait savoir qu'il s’agit d’une volonté d’écarter des candidats à cette élection. Cette nouvelle disposition du code électorale est selon elle "totalement illégitime, inappropriée et sa mise en œuvre reste floue"

"Le parrainage citoyen qui, contrairement au vote n’est pas secret, sert davantage l’oligarchie politique qui met à mal la Côte d’Ivoire depuis plus de 30 ans", souligne t-elle.

Dans le contexte politique actuel, le NICIN craint fortement la possibilité de voir des pressions exercées sur des citoyens du fait de leurs choix, fait remarquer Mme Carine Bladi, pour qui "ce système ne constitue en rien une avancée démocratique". "Le NICIN s’oppose fermement au système de parrainage citoyen et appelle l’ensemble des acteurs politiques ainsi que la société civile à se mobiliser pour faire barrage à cette forfaiture », a-t-elle clamé.

Pour ce qui est de la caution pour l'élection présidentielle, fixée à 50 millions de FCFA, le NICIN dit constater une « vision » visant à présenter l’élite politique comme "une classe aux ressources financières importantes et non comme celle porteuse d’idées novatrices et de saines ambitions" pour le pays.

Le parti se dit convaincu que passer de 20 à 50 millions de FCFA comme caution pour l’élection présidentielle, "ne constitue en rien une avancée démocratique".

Le parrainage électoral, un dispositif intégré dans le Code électoral, est une "caution donnée ou accordée par des élus ou par des citoyens à un candidat à une élection". Elle est matérialisée par une signature. Il ne concerne que l’élection du président de la République. Le recueil des parrainages a lieu dans au moins 17 régions et Districts autonomes du pays. Et, chaque candidat devrait dans chacun d’eux, obtenir au moins 1% de l’électorat» local. Cependant, un électeur ne peut parrainer qu'un candidat.

 
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La Guinée devient le deuxième plus grand producteur de bauxite dans le monde

Lancement à Tanda du projet “Ressources pour l’élimination de la vulnérabilité des enfants”

Les cours perturbés dans les établissements secondaires à Dimbokro

Le Conseil régional de la Bagoué équipe 59 salles de classes en tables-bancs

La géo-information nécessaire à la gestion efficace des ressources en eau (CNTIG)

Publicite
Publicite