Niakara : Plus de 100 Kg de gibier saisis et incinérés
0
 

Écouter
Publicite
Niakara : Plus de 100 Kg de gibier saisis et incinérés

Niakara : Plus de 100 Kg de gibier saisis et incinérés

AIP | Lu 5459 fois | Publié

Le Cantonnement des Eaux et forêts de Niakara a saisi, lors d’un contrôle de routine le jeudi 28 mai 2020, 125 kilogrammes de viande de brousse dont les autorités administratives locales ont ordonné l’incinération illico du butin délictueux en application des directives contre la COVID-19.

Il s’agit d’espèces diverses d’animaux sauvages, issus du braconnage, notamment des aulacodes (agoutis), des singes et 200 chauves-souris boucanées, saisies ce même jour aux environs de 10h, lors de la fouille d’un véhicule de transport interurbain de type “Badjan”, en provenance de Tortiya pour Katiola (Centre nord, région du Hambol).

“Ce gibier sans propriétaire était soigneusement dissimulé dans des sacs contenant de la viande de bœuf fumée”, a expliqué le responsable en second du service forestier de Niakara,  Lieutenant Guy-Roger Liadé.

Quant au conducteur du véhicule mis  en cause,  il a prétendu "juste transporter un colis appartenant à des personnes inconnues" de lui.

Le butin délictueux, eu égard aux directives gouvernementales en vigueur contre  la COVID-19,  a été incinéré  dans l’enceinte de la préfecture de Niakara , sur ordre du préfet de circonscription, Maténin Ouattara, et ce , en présence du Secrétaire général de préfecture, Yacouba Ouattara et du maire de la ville, Pierre Koné Nakahouélé,  ainsi que le responsable du district sanitaire,  Dr Pacôme Koutoua Maraba.

La consommation de la viande de brousse est strictement interdite en Côte d’ivoire depuis la survenue de la pandémie. Cependant, cette prohibition est de moins en moins respectée dans le département de Niakara depuis l’ouverture des restaurants suite à l’allègement des mesures contre la COVID-19 à l’intérieur du pays.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une marche silencieuse au lycée Sainte Marie en mémoire des victimes du SIDA

La quinzaine des droits de l’Homme du CNDH débute par la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le sida

La section du Regroupement des acteurs ivoiriens des droits de l’homme (RAIDH) relève les actions de prévention de la crise électorale à Aboisso

Une organisation déplore le refus des personnes vivant avec le VIH de fréquenter les hôpitaux à cause du Covid-19

Un fonds de 20 milliards FCFA pour le développement des petites et moyennes entreprises (PME) ivoiriennes

Publicite
Publicite