Football | CAN2019 : La Tunisie concède le match nul (1-1) face à l'Angola pour son premier match
0
 

Écouter
Football | CAN2019 : La Tunisie concède le match nul (1-1) face à l'Angola pour son premier match

Football | CAN2019 : La Tunisie concède le match nul (1-1) face à l'Angola pour son premier match

Elie DION | Lu 1861 fois | Publié

La Tunisie a été tenue en échec par l’Angola (1-1) à Suez dans le groupe E de la CAN 2019. Face à des Palancas negras volontaires, les mondialistes, très décevants dans le jeu, n’ont jamais trouvé la solution pour gagner. Ce sont les seuls mondialistes à ne pas s'être imposés lors de cette première journée.

Sur les hauteurs du stade de Suez, la vue sur la ville a offert un bien meilleur spectacle parfois que cette première rencontre du groupe E entre la Tunisie et l’Angola (2-1). L’ennui a été souvent au rendez-de ce match rafraichit par moments par la brise maritime et la ferveur tenace des centaines de supporters tunisiens. Ils attendaient certainement plus de leur équipe qui a eu un mal fou à entrer dans son match et tenir son rang de favori de ce groupe dans lequel logent aussi le Mali et la Mauritanie.

La Tunisie, mondialiste en 2018, a effectué son premier tir du match après le premier quart d’heure et il n’y a eu qu’un seul centre de la part des latéraux en première mi-temps alors que le sélectionneur des Aigles, Alain Giresse avaient aligné un 3-4-3. Cela dit de la difficulté de Khazri et compagnie à prendre la mesure d’un adversaire qui aurait pu leur faire mal s’il était un peu plus inspiré offensivement.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Ouverture des inscriptions aux examens scolaires session 2020

Ouverture des inscriptions aux examens scolaires session 2020

L’État-major général des forces armées de Côte d'Ivoire (FACI) annonce un exercice militaire mercredi à Yamoussoukro (Communiqué)

Le conseil régional de la Mé remet les clés d’un bâtiment de trois classes à la population d’Asseudji

Un collectif d’organisations de la société civile exige des sanctions sévères contre les auteurs des violences sexuelles