Ghana : Plus de 2.000 membres du personnel médical infectés par la Covid-19
0
 

Écouter
Publicite
Ghana : Plus de 2.000 membres du personnel médical infectés par la Covid-19

Ghana : Plus de 2.000 membres du personnel médical infectés par la Covid-19

AFP | Lu 5104 fois | Publié

Plus de 2.000 membres du personnel de santé au Ghana ont été contaminés par le nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie dans la nation ouest-africaine, selon les autorités.

"Le nombre total d'infection au sein du personnel soignant est de 2.065", a déclaré jeudi Patrick Kumah-Aboagye, directeur général des services publiques de santé. 

Jusqu'à présent, seulement six membres du personnel médical seraient toutefois morts du virus dans le pays, a-t-il déclaré.

Le Ghana, qui possède l'un des taux les plus élevés de dépistage en Afrique subsaharienne, enregistrait vendredi, depuis l'apparition du virus dans le pays, 139 décès pour un total de 26.125 infections, selon les chiffres officiels.

Néanmoins, dès le mois d'avril, le principal syndicat médical du pays s'est plaint de la pénurie d'équipements de protection pour la population et particulièrement pour le personnel soignant.

M. Kumah-Aboagye a insisté sur le fait que récemment "le nombre d'infections des membres du personnel de santé a considérablement baissé" grâce à une meilleure distribution des équipements.

Le gouvernement a également accordé des allégements fiscaux et des bonus financiers aux médecins et infirmières qui travaillent en première ligne contre l'épidémie.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Plus de 5 milliards FCFA de budget primitif 2021 pour la région de San Pedro

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.519.213 morts dans le monde depuis son apparition fin décembre 2019

Mali: le colonel Malick Diaw élu à la tête du Conseil national de transition (AFP)

L'Arabie saoudite affirme que ses alliés sont d'accord pour résoudre la crise du Golfe

Sahara occidental: la situation reste confuse après la rupture du cessez-le-feu

Publicite
Publicite