« Yocolo Môna », un festival pour valoriser la culture Bété à Saïoua
0
 

Écouter
Publicite
« Yocolo Môna », un festival pour valoriser la culture Bété à Saïoua

« Yocolo Môna », un festival pour valoriser la culture Bété à Saïoua

AIP | Lu 4299 fois | Publié

Chants, danses, art de la parole: la ville de Saïoua a abrité la première édition du festival culturel « Yocolo Môna », un rendez-vous culturel visant à valoriser la culture Bété.

« Je suis bété d’origine malinké, ce festival doit nous permettre de vendre notre patrimoine,  de faire connaitre notre culture et nos valeurs ancestrales », a expliqué samedi le promoteur de ce festival, Dosso Kassou, président de l’ONG Sandji, résidant aux Etats-Unis.

Poursuivant, il a relevé que, «Yocolo Môna » qui signifie la joie dans le cœur du peuple du canton Yocolo, se veut un creuset de la valorisation culturelle ».

Les festivaliers venus nombreux participer à cette rencontre culturelle ont été confronté à l’exigüité de la place publique, démontrant l’engouement des populations à cette édition du Yocolo Môna.

Au total 18 artistes du terroir ont présenté les rythmes du terroir Bété, en vedette, le « tohoulou »  qui selon le président du comité d’organisation, Yoro Elvis, doit être vulgarisé au profit des jeunes générations.

Le tam tam parleur a lancé des messages de paix, de cohésion et du vivre ensemble à ce festival qui a aussi donné la part belle aux masques.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Attaques en France: l'ONU dénonce les discours haineux (Bachelet)

Italie: le PIB rebondit de 16,1% au troisième trimestre

Grèce: le parquet réclame des peines plus lourdes pour les condamnés d'Aube dorée

Au Liban, 15 courts-métrages émouvants reviennent sur l'explosion à Beyrouth

Nigeria: 22 policiers ont été tués dans les manifestations d'octobre, selon la police

Publicite
Publicite