Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly annonce des reformes pour le développement de la filière cajou en Côte d’Ivoire
0
 
Publicite

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly annonce des reformes pour le développement de la filière cajou en Côte d’Ivoire

Ange Yao (Stagiaire) / RTIinfo | Lu 4995 fois | Publié

Le gouvernement ivoirien met en œuvre un ambitieux programme destiné aux investisseurs pour la transformation locale de la noix de cajou. C’est l’annonce faite par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le mercredi 12 février à Abidjan, à l’ouverture de la 6e édition de la convention mondiale du cajou.

Le Chef du gouvernement a fait savoir aux acteurs nationaux et internationaux de la filière cajou, qu’un programme est mis en place par l’Etat de Côte d’Ivoire pour booster la productivité et les revenus des producteurs de la noix de cajou.

Il s’agit entre autres de l’investissement de 1200 milliards de FCFA pour la compétitivité de la chaîne de valeur du cajou, en partenariat avec la Banque mondiale jusqu’en 2023, afin de renforcer l’implantation des unités de transformation dans les différentes régions du pays et l’adoption des mesures d’incitations fiscales et non fiscales au profit des industriels du cajou, en vue d’accélérer la transformation de la production locale.

Selon Amadou Gon Coulibaly, l’objectif de ce programme est d’accroitre le taux de transformation locale de la noix de cajou qui est inférieure à 10%.

Le Premier Ministre a aussi lancé un appel à un investissement massif de la filière de la noix de cajou en Côte d’Ivoire. Il a aussi réitéré l’assurance du Gouvernement à soutenir et accompagner les investisseurs.

Cette rencontre qui se tient autour du thème : "Quel écosystème durable pour le secteur mondial du cajou ?" est couplée à l’organisation des Journées nationales des exportateurs de cajou de Cote d’Ivoire.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La reine des Baoulé envisage un rapprochement entre Ouattara et Bédié

Covid-19 : Les autorités sanitaires s'inquiètent face au relâchement dans les mesures barrières

Les producteurs d’Abengourou inquiets des difficultés d’écoulement du cacao vers Abidjan

Un atelier pour la validation de l’avant-projet de loi portant code de l’élevage en Côte d’Ivoire prévu à Grand-Bassam

Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO”

Publicite
Publicite