La 3è édition de l'Africa Web festival ferme sur de nombreuses promesses numériques pour l'Afrique
0
 

Écouter
La 3è édition de l'Africa Web festival ferme sur de nombreuses promesses numériques pour l'Afrique

La 3è édition de l'Africa Web festival ferme sur de nombreuses promesses numériques pour l'Afrique

Didier N'Doli | didier.ndoli@rti.ci | Lu 1436 fois | Publié

La 3è édition de l'Africa Web festival a fermé ses portes sur de nombreuses promesses numériques pour l'Afrique. Cette édition du plus grand festival dédié au TIC en Afrique de l’ouest s’est tenu à Abidjan- Côte d’Ivoire le 29,30 Novembre et 1er Décembre 2016 avec plus de 5000 visiteurs.

Initié sur le thème l’usage des TIC dans la santé, l’éducation, et l’Agriculture, cette 3è édition de l’Africa Web Festival a réuni près de 4000 personnes venues du monde entier pour partager leur expérience.

Pour Mariam Sy Diawara, présidente de l’Africa Web Festival, ‘’Abidjan, est devenu un carrefour, un hub du numérique en Afrique’’.

‘’Il faille que les autorités sachent que ce Festival est un festival d’utilité public. Pour les années à venir, nous allons faire assez de b to b afin de permettre plus d’échanges et de partage’’, a-t-elle ajouté à l’ouverture de cette plateforme.

 

Les TIC autour d’une cérémonie belle et unique

Autour de la cérémonie officielle d’ouverture de la 3e édition de l’AWF, rendez-vous important des TIC en Afrique francophone, le Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste, L’ANSUT a été sollicitée pour animer mardi, un déjeuner conférence, autour du thème : « Devenir un pays 3.0 ».

Devant un auditoire de qualité, cette conférence fut une belle occasion pour Euloge SORO KIPEYA, Directeur Général de l’ANSUT, de partager sa vision d’un pays 3.0. 

« L’ANSUT œuvre à l’atteinte de ces objectifs de pays numérique, tant au niveau des institutions que des citoyens. Toutefois, la notion de pays, 3.0, tient compte de plusieurs facteurs entre autres, la base technologique, les usages etc… de sorte que la Côte d’Ivoire 3.0, n’aura pas le même degré de maturité numérique que la France 3.0 etc… » a-t-il soutenu.

 

Côte d’Ivoire, une économie numérique en plein essor

Africa Web festival s’internationalise. Il trace avec brio pour sa 3è année, les sillons de l’émergence du numérique en Afrique.

Pour André Apeté, Directeur de cabinet du ministère de l’Economie numérique et de la Poste,’’ L’Economie numérique dont les bases sont en train d’être jetées par les infrastructures en construction par l’ANSUT contribuent certes à l’atteinte d’un pays 3.0’’

La ministre ivoirienne de l’éducation nationale, Kandia Camara, quant à elle n’a pas manqué de traduire sa reconnaissance aux organisateurs.

‘’Le numérique permettra de s’inspirer pour une meilleure éducation. Les Tic deviennent aujourd’hui un outil d’enseignement à travers plusieurs projets piloté par l’éducation’’, souligne-t-elle.

D’ici 2020, le secteur du numérique et des Tic en Côte d’Ivoire pourra offrir selon Bruno Koné ministre de l’économie numérique et de la poste, près de 150 000 emplois.

Avec plus de 30 stands dont la RTI avec sa web TV, l’Ansut, le conseil du Café Cacao, qui ont été animé sur les thématique l’e-Santé, l’e-Agriculture et l’e-Education, Africa Web Festival a fermé ses portes le 1er Décembre 2016. Elle a vu la tenue de plusieurs ateliers, et table ronde et une demi-journée de speedjobbing afin de recruter de nouveaux talents.

Rendez-vous est donc pris pour 2017 pour la 4è édition qui verra plus de mondes sur des thématiques qui briseront en plus la fracture numérique.

 

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Soro Guillaume, ex-président de l'Assemblée nationale, a annoncé qu'il sera candidat à la présidentielle de 2020.

Madagascar: des blessés lors d'une manifestation contre un projet d'extension de la capitale

Pluies au Ghana: 28 morts et des centaines de maisons effondrées

Burkina : un policier tué dans une attaque dans l'est

Guinée: le parquet requiert 5 ans de prison ferme contre les initiateurs de la contestation

Les plus lus