La ministre Raymonde Goudou offre une centaine de tables-bancs aux écoles primaires de Toumodi
0
 

Écouter
La ministre Raymonde Goudou offre une centaine de tables-bancs aux écoles primaires de Toumodi

La ministre Raymonde Goudou offre une centaine de tables-bancs aux écoles primaires de Toumodi

AIP | Lu 1244 fois | Publié

Une centaine de tables-bancs, du matériel scolaires et d’entretien ont été offerts à trois écoles du département de Toumodi, à savoir celles de Sakassou, d’Assafou et Kouadio Konankro.

Le don a été fait jeudi dans le village de Kouadio Konankro, par la ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du service Public, Raymonde Goudou Coffie qui a aussi pourvu l’inspection de l’enseignement primaire, de trois split et d’un téléviseur.

Pour la donatrice, « la force d’un Etat repose sur la qualité de l’éducation de ses citoyens », c’est pourquoi, a-t-elle expliqué, ce geste s’inscrit dans la dynamique du président de la République qui a lancé un programme social de plus de 725 milliards de FCFA.

« Tout ceci explique notre présence dans ce village qui se trouve dans le pays profond. Nous n’allons ménager aucun effort pour que ce programme cher au Président de la République atteigne les populations cibles », a indiqué Raymonde Goudou.

Le président des jeunes, Benoit Kouakou Saffo a au nom des populations bénéficiaires traduit sa reconnaissance à la donatrice non sans faire une doléance, celle de voir leur école construite en matériaux modernes au détriment de la terre battue.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Des producteurs d’anacarde de Niakara déplorent des lenteurs dans l’enlèvement des récoltes

Les populations de Bouaké invitées à s’impliquer dans la lutte contre la migration à risque des enfants

La Côte d’Ivoire ouvre bientôt son premier 'hôpital des enseignants''

Filière anacarde : Le Conseil annonce la reprise imminente des achats de la noix de cajou à Niakara

Un joueur de l’Africa Sports suspendu pendant deux ans pour fraude sur son identité