Guiglo : 14,25 tonnes de produits périmés et avariés incinérés par la direction régionale du commerce et de l’industrie
0
 

Écouter
Guiglo : 14,25 tonnes de produits périmés et avariés incinérés par la direction régionale du commerce et de l’industrie

Guiglo : 14,25 tonnes de produits périmés et avariés incinérés par la direction régionale du commerce et de l’industrie

AFP | Lu 1391 fois | Publié

La direction régionale du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME de Guiglo, dans la région du Cavally, a procédé à l’incinération d’environ 14,25 tonnes de produits périmés, avariés ou prohibés.

Ces produits détruits, lors d’une cérémonie, jeudi, étaient constitués de boissons hygiéniques, de liqueurs en sachet, d’huiles alimentaires, de boîtes de conserves, de produits phytosanitaires, de balances automatiques et bascules, de cartouches de cigarettes.

Le directeur régional du commerce de la région du Cavally, Touré Tchikoun, a rappelé, à l’occasion, que cette cérémonie d’incinération est une activité réglementaire et qui entre dans le cadre des missions de contrôle dévolues aux agents dudit ministère.

Pour lui, l’objectif est de débarrasser de l’espace commercial tous les produits et denrées non réglementaires présentant des dangers pour la population ou ne respectant pas les mesures en vigueur.

Cette cérémonie d’incinération s’est déroulée au dépotoir municipal en présence des autorités administratives, des représentants des collectivités locales, des forces de l’ordre, des responsables des organisations de commerçants et des consommateurs.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Mali: le bilan de l'attaque à la frontière nigérienne monte à 30 soldats tués

Cameroun: Washington appelle à un "transfert de pouvoir" vers les régions anglophones

Les députés planchent sur le projet du budget de 2020

Le vice-président Kablan Duncan relève "une situation insatisfaisante" de l’épargne en Côte d’Ivoire

Suède: le parquet abandonne les poursuites pour viol contre Julian Assange