Vers l’élaboration d’un plan d’action de lutte contre les violences basées sur le genre à San Pedro
0
 

Écouter
Publicite
Vers l’élaboration d’un plan d’action de lutte contre les violences basées sur le genre à San Pedro

Vers l’élaboration d’un plan d’action de lutte contre les violences basées sur le genre à San Pedro

AIP | Lu 5063 fois | Publié

Des acteurs de la société civile notamment, la plateforme des victimes du Bas Sassandra et des assistants sociaux ont pris part, mercredi, à San Pedro, à une séance de travail ayant pour objectif d’identifier les actions majeures à mener pour vulgariser la Stratégie nationale de lutte contre les violences basées sur le genre (SNLVBG), afin de prévenir ces violences.

Les participants ont identifié les difficultés à l’origine de la méconnaissance de la Stratégie nationale de lutte par la population. Ils ont défini des actions majeures à mener dans la région. Il s’agit, entre autres, de la sensibilisation et l’information sur la stratégie nationale de lutte contre les VGB,  de l’identification  des relais communautaires et de l’intéressement de toutes les organisations de la région qui lutte contre les VBG.

Le document de Stratégie nationale de lutte contre les violences basées sur le genre est l’aboutissement d’un processus déclenché par le ministère de la solidarité, de la famille, de la femme et de l’enfant (MSFFE) et soutenu par plusieurs partenaires, de 2009 à 2014. Il honore les engagements pris par la Côte d’Ivoire sur le plan international et vise à promouvoir une approche multisectorielle de la question des VBG. Cette stratégie prend en compte à la fois les priorités liées à la période post-crise et au contexte de réconciliation et de reconstruction nationale.

La présidente de la plateforme des victimes des régions du Bas-Sassandra, Guédé Salimata et le formateur, Gagnié Patrice, directeur de la clinique juridique de San Pedro  ont salué la qualité du travail des participants. Ils les ont invités  à  dénoncer afin que les autorités puissent être saisies et apporter une réponse à la question des VBG.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le manager du village SOS d’Aboisso plaide pour plus d’engagement envers sa structure

Les éléments des forces de défense et de sécurité (FDS( veulent améliorer leurs relations avec la population de Tiébissou par le sport

L’ONG Care International expose ses actions en faveur des communautés rurales de Soubré

Le ministre Siandou Fofana fait don de 300 kits alimentaires aux veuves du quartier Sodeci à Agnibilékrou

La commission régionale du Conseil national des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDH-CI) sensibilise la population de Soko à la cohésion sociale

Publicite
Publicite