JIF 2020 : les femmes des sucrières de Badikaha appellent à la fin des violences basées sur le genre
0
 

Écouter
Publicite
JIF 2020 : les femmes des sucrières de Badikaha appellent à la fin des violences basées sur le genre

JIF 2020 : les femmes des sucrières de Badikaha appellent à la fin des violences basées sur le genre

AIP | Lu 4992 fois | Publié

À l’occasion de la Journée internationale des droits de la femme (JIDF) 2020, organisée samedi sur le site 2 de la Sucrerie d’Afrique en Côte d’Ivoire (SUCAF-CI) , dans la sous-préfecture de Badikaha (Niakara, région du Hambol), la porte-parole des femmes, Madeleine Silué Yomitak a plaidé pour plus d’actions rigoureuses contre les Violences basées sur genre (VBG).

Mme Yomitak , par ailleurs présidente des femmes travailleuses de la SUCAF-CI 2 , a insisté auprès de l’ensemble des femmes de la localité pour une  prise de conscience tant au niveau des défis que des opportunités pou l’amélioration de leurs conditions de vie.

” Nos petites filles sont violées, tuées dans le plus grand silence, des enfants disparaissent et dans certaines régions , la petite fille n’a pas accès à l’éducation, des femmes sont encore battues sous nos yeux au 21 ème siècle, les droits des veuves sont bafoués et des femmes meurent en couche “, a  déploré Madeleine Silué .

Pour elle, cette liste non-exhaustive des violations devrait interpeller et induire l’organisation de tables rondes, des rencontres périodiques d’échanges en vue d’un changement.

” Réclamons des solutions à qui de droit car j’ai pleinement foi en chacune d’entre nous, en notre potentiel , et c’est ensemble que nous réussirons “, a-t-elle conclu .

Cette cérémonie de la 43 ème commémoration de JIF , s’est tenue en présence du sous-préfet de Badikaha , Siriki Koné,  du Directeur général adjoint (DGA) de la SUCAF-CI, Jean-Pierre Champeaux, des cadres de cette compagnie , des chefs traditionnels et des femmes issues des divers secteurs d’activités de cette localité.

Un défilé , des jeux et prestations artistiques  d’activités sanitaires , sportives et d’une conférence autour du thème ” La promotion de la femme, un atout pour une paix durable en Côte d’Ivoire “, ont meublé cette cérémonie.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

33 nouveaux cas de Covid-19 et 21 guéris déclarés ce jour en Côte d'Ivoire

Burkina: le président Kaboré déclare avoir reçu les félicitations du chef de l'opposition

L’OMS appelle les pays africains à intensifier leur préparation à la vaccination contre la COVID-19

Une action de salubrité de la police à l’hôpital général de Tanda

Décès du commandant de l’armée guinéenne en poste à la frontière de Gbéléban

Publicite
Publicite