Fréquence 2: Les lauréats de la 5e édition du concours "Première Antenne" sont connus
0
 

Écouter
Fréquence 2: Les lauréats de la 5e édition du concours

Fréquence 2: Les lauréats de la 5e édition du concours "Première Antenne" sont connus

Polus Agathon | polus.koui@rti.ci | Lu 3155 fois | Publié

La finale de la 5e saison de « Première Antenne », le concours d’animateurs et journalistes amateur, de Fréquence 2 a eu lieu, le Jeudi 30 Août 2018, au chapiteau de la Maison de la Télévision, à Cocody. Au terme des deux heures de compétition, deux candidats ont su tirer leurs épingles du lot.

Initialement une centaine, ils ont été au total six à s’affronter pour la finale du concours ; 3 pour la catégorie Journaliste et 3 pour la catégorie Animateur.

Face à Henoc N’GUESSAN et Landry DECELOUE, la seule fille dans la Catégorie Journaliste Cybèle ATHANGBA s’est démarquée en retenant particulièrement l’attention du Jury, qui n’a pas hésité à porter son choix sur elle. Dans la catégorie Animateur, la détermination de Prince-Alvin KONE aura surpassé celle de Romaric BEDA et de Christelle KOUASSI qui se sont vu raflé la première place par ce dernier.

Les premiers lauréats de chaque catégorie ont reçu, chacun, un trophée, accompagné d’une enveloppe de 200 000 F CFA. Quant aux Deuxièmes et Troisièmes, ils n’ont pas été oubliés ; ils ont reçu chacun une enveloppe 100 000 F CFA. Tous les finalistes bénéficieront également d’un stage sur Fréquence 2.

Pour cette 5e saison, le Jury était composé de Dorothée ADOU, Présidente du Jury, Jean-Claude TAMO et Charles KABLAN.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les Tunisiens confient un mandat clair à Saied pour revitaliser la jeune démocratie

Trump prêt à "détruire l'économie turque" si Ankara ne change pas d'attitude en Syrie

L'ONG Echo Médias envisage une campagne nationale de promotion du dépistage et du diagnostic précoce du cancer du sein

Des femmes de médias africains renforcent leurs capacités sur le leadership féminin à Rabat au Maroc

Des populations de Tanda sensibilisées sur l’apatridie par le Haut commissariat des nations unies pour les réfugiés (UNHCR)