Côte d’Ivoire : L’urbanisation, un allié de poids pour la croissance, estime la Banque mondiale
0
 

Écouter
Publicite
Côte d’Ivoire : L’urbanisation, un allié de poids pour la croissance, estime la Banque mondiale

Côte d’Ivoire : L’urbanisation, un allié de poids pour la croissance, estime la Banque mondiale

Issouf Kamagaté | Lu 1984 fois | Publié

Dans l’optique de générer une croissance de meilleure qualité et mieux partagée, la Côte d’Ivoire peut compter sur l’urbanisation, souligne la Banque mondiale, lors de son rapport sur la situation économique du pays, il y a quelques jours.

« L’urbanisation peut en effet aider les entreprises du pays à devenir plus productives et ses ménages à mieux vivre, en leur offrant des opportunités d’emplois et d’éducation ainsi que de meilleurs soins de santé que dans les campagnes », explique le rapport de cette institution, dirigé par Jacques Morisset, Coordonnateur macro-économie.

A l’en croire les effets positifs sont à l’origine du succès économique de nombreux pays, comme le montre la théorie économique et l’expérience historique des pays industrialisés au XXe siècle et des pays émergents au cours des dernières décennies.

Donc, l’urbanisation rapide de la Côte d’Ivoire est, selon la banque, une opportunité à saisir rapidement. Ce, « afin d’organiser l’espace et de maximiser les effets d’agglomération, alors que la densité de la population au sein de l’agglomération d’Abidjan reste relativement faible en comparaison de la plupart des autres grandes villes africaines »

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Je veux que la Côte d'Ivoire, notre pays, avance dans la paix (Kouadio Konan Bertin, candidat indépendant à la présidentielle de 2020)

Les élections auront bel et bien lieu le 31 octobre et nous allons les gagner (Alassane Ouattara, candidat du RHDP à la présidentielle de 2020)

Le Chef de terre de Ouangolodougou appelle les cadres du département à l’entente

L’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta de retour à Bamako

Les populations désertent la ville de Dabou après les affrontements inter-ethniques

Publicite
Publicite