La Côte d’Ivoire et le Japon signent un accord de protection réciproque de leurs investissements
0
 

Écouter
Publicite
La Côte d’Ivoire et le Japon signent un accord de protection réciproque de leurs investissements

La Côte d’Ivoire et le Japon signent un accord de protection réciproque de leurs investissements

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 5226 fois | Publié

Le ministre des Affaires Etrangères, Marcel Amon-Tanoh, a procédé à la signature d’un protocole d’accord avec le gouvernement du Japon par l’entremise de son Ambassadeur, Hideaki Kuramitsu. Cet accord signé à Abidjan le lundi 13 janvier 2020, stipule une protection réciproque des investissements des deux nations.

« Ce présent accord vise à promouvoir les investissements entre nos deux pays, à travers, la protection des droits des investisseurs par la réalisation d’un traitement équitable et la transparence », a souligné l’Ambassadeur Hideaki Kuramitsu.

Cet accord va permettre d'ouvrir de nouvelles perspectives dans les relations de coopération, déjà excellentes, entre la Côte d’Ivoire et le Japon car les opérateurs économiques des deux pays vont bénéficier d’un traitement équitable. « Au cours de ces quatre dernières années, l’apport du secteur privé en tant que stimulateur de la croissance économique est devenu plus important en Afrique », a expliqué l’Ambassadeur. Il a réitéré la détermination du Japon d’apporter plus d’inclusion aux investissements privés nippons en Côte d’Ivoire.

« Cet accord va ouvrir de nouvelles perspectives de coopération entre le Japon et la Côte d’Ivoire et encouragera les opérateurs économiques japonais à investir davantage en terre ivoirienne » a dit le ministre Marcel Amon-Tanoh.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une marche silencieuse au lycée Sainte Marie en mémoire des victimes du SIDA

La quinzaine des droits de l’Homme du CNDH débute par la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le sida

La section du Regroupement des acteurs ivoiriens des droits de l’homme (RAIDH) relève les actions de prévention de la crise électorale à Aboisso

Une organisation déplore le refus des personnes vivant avec le VIH de fréquenter les hôpitaux à cause du Covid-19

Un fonds de 20 milliards FCFA pour le développement des petites et moyennes entreprises (PME) ivoiriennes

Publicite
Publicite