La Côte d’Ivoire et le Japon signent un accord de protection réciproque de leurs investissements
0
 

Écouter
Publicite
La Côte d’Ivoire et le Japon signent un accord de protection réciproque de leurs investissements

La Côte d’Ivoire et le Japon signent un accord de protection réciproque de leurs investissements

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 5239 fois | Publié

Le ministre des Affaires Etrangères, Marcel Amon-Tanoh, a procédé à la signature d’un protocole d’accord avec le gouvernement du Japon par l’entremise de son Ambassadeur, Hideaki Kuramitsu. Cet accord signé à Abidjan le lundi 13 janvier 2020, stipule une protection réciproque des investissements des deux nations.

« Ce présent accord vise à promouvoir les investissements entre nos deux pays, à travers, la protection des droits des investisseurs par la réalisation d’un traitement équitable et la transparence », a souligné l’Ambassadeur Hideaki Kuramitsu.

Cet accord va permettre d'ouvrir de nouvelles perspectives dans les relations de coopération, déjà excellentes, entre la Côte d’Ivoire et le Japon car les opérateurs économiques des deux pays vont bénéficier d’un traitement équitable. « Au cours de ces quatre dernières années, l’apport du secteur privé en tant que stimulateur de la croissance économique est devenu plus important en Afrique », a expliqué l’Ambassadeur. Il a réitéré la détermination du Japon d’apporter plus d’inclusion aux investissements privés nippons en Côte d’Ivoire.

« Cet accord va ouvrir de nouvelles perspectives de coopération entre le Japon et la Côte d’Ivoire et encouragera les opérateurs économiques japonais à investir davantage en terre ivoirienne » a dit le ministre Marcel Amon-Tanoh.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Prime aux planteurs de cacao: victoire éclair de la Côte d'Ivoire et du Ghana contre Hershey

Plus de 5 milliards FCFA de budget primitif 2021 pour la région de San Pedro

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.519.213 morts dans le monde depuis son apparition fin décembre 2019

Mali: le colonel Malick Diaw élu à la tête du Conseil national de transition (AFP)

L'Arabie saoudite affirme que ses alliés sont d'accord pour résoudre la crise du Golfe

Publicite
Publicite