Les délégations spéciales du Plateau et de Port-Bouët installées
0
 

Écouter
Les délégations spéciales du Plateau et de Port-Bouët installées

Les délégations spéciales du Plateau et de Port-Bouët installées

Frédéric Goré-Bi/RTIinfo | Lu 1663 fois | Publié

A la tête de deux délégations spéciales, composées de sept membres chacune, Vincent Toh Bi Irié, préfet d’Abidjan, doit désormais gérer les communes du Plateau et de Port-Bouët. Il a été installé, mercredi 02 janvier, afin d’assurer la continuité du service public, en attendant la mise en place des conseils municipaux

Plateau et Port-Bouët, ces communes du district autonome d’Abidjan, seront gérées, par des délégations spéciales nommées par le ministre de l’intérieur et de la sécurité. Leur installation est la matérialisation de la volonté de l’Etat de Côte d’Ivoire, de faire fonctionner ces entités décentralisées après le délai imparti aux anciennes équipes municipales. Elle fait suite au recours introduit par le candidat perdant de Port-Bouët devant la Chambre administrative de la Cour Suprême et la non installation du maire élu du Plateau avant le 31 décembre 2018, date d’expiration des anciens conseils municipaux.


Ainsi, avant la délibération de la Cour Suprême dans les prochains jours, et l’éventuelle installation du maire du Plateau, le préfet du département d’Abidjan a pour mission de gérer les affaires courantes de ces deux cités. Conformément à la loi portant organisation des collectivités territoriales, il s’occupera du paiement des salaires des agents municipaux, des indemnités des conseillers municipaux, des quotes-parts des projets engagés, du matériel et des fournitures de bureau, des frais des prestations de services, de la célébration des mariages et la signature des actes d’état-civil.


A la mairie du Plateau, l’honneur est revenu à l’inspecteur général de l’administration du territoire, Nassa Dacouri d’installer Vincent Toh Bi Irié, accompagné par les 6 autres membres de la délégation spéciale, dans les fonctions de premier magistrat de la ''cité des affaires''. Aux administrés et au personnel présents au cours de la cérémonie, Vincent Toh Bi a demandé une collaboration franche avant de préciser qu’il s’agit ''d’un acte purement administratif qui permet la continuité du fonctionnement de l’Etat dont la commune du Plateau est l’un des démembrements''.


Après l’installation de la délégation spéciale composée des membres du corps préfectoral et des cadres de l’administration décentralisée, place fut faite à la passation de services entre le maire intérimaire, Jacques Yapi et le préfet d’Abidjan, sous la supervision du préfet hors grade, Nassa Dacouri.
Le même procédé a eu lieu à Port-Bouët où, l’inspecteur de l’administration territoriale, Auguste Zoguehi a installé la délégation spéciale avant de procéder à la passation de services entre Touré Lanciney, qui assurait l'intérim depuis le décès de Hortense Aka Angui et Vincent Toh Bi Irié.

''Ce n’est pas une manière pour l’administration de prendre la place des élus locaux. C’est pour assurer la pérennité des services communaux en vue de ne pas pénaliser les population'', a indiqué Auguste Zoguehi avant d’ajouter que ''ce n’est pas la première fois que des délégations spéciales sont installées à la tête des mairies en Côte d’Ivoire. Il y a eu les cas de Saïoua et celui de Bonoua''.


La délégation spéciale est le procédé par lequel l’Etat charge un groupe de personnes à l’effet d’administrer de manière temporaire une commune en cas de démission ou de dissolution du conseil municipal. Elle comprend quatre membres au moins, sept au plus et assure les attributions du conseil municipal.
Cinq mairies ont été mises depuis le 1er janvier 2019 sous administration de délégations spéciales, notamment les communes de Booko, de Grand-Bassam, du Plateau, de Port-Bouët et de Rubino. Ces délégations spéciales expirent dès l’installation des nouveaux conseils municipaux à la tête de ces communes.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L'artiste ivoirien MEIWAY élevé au rang de citoyen d'honneur de la ville de Grand-Bassam par le Maire Jean-Louis Moulot

Attaque meurtrière au Niger: Le Président Mahamadou Issoufou décrète trois jours de deuil national à compter de ce jeudi

L'Etat islamique revendique l'attaque meurtrière au Niger

L’Ong Save the children salue les progrès de la Côte d'Ivoire dans la lutte contre le paludisme

Taï : Une association d’élèves s'oppose aux congés anticipés