Les taxis-motos font leur apparition à Montezo
0
 

Écouter
Les taxis-motos font leur apparition à Montezo

Les taxis-motos font leur apparition à Montezo

AFP | Lu 1187 fois | Publié

Depuis plus de deux semaines, des taxis-motos rallient Montézo et Oghlwapo, deux villages du département d’Alépé distants de 13km.

Le tronçon Montézo-Oghlwapo était habituellement assuré par les taxis-brousse mais avec le mauvais état de la route, de nombreux véhicules refusent d’y aller.

Pour permettre aux populations de se déplacer notamment pendant les fêtes de fin d’année, des taxis-motos sont venus à la rescousse, moyennant 500 FCFA par passager.

“Les engins ne nous appartiennent pas. Nous ne sommes que les conducteurs et nous versons au propriétaire une recette de 5 000 francs par jour”, a confié samedi à l’AIP, un conducteur, Aké Mandjala. Il a plaidé pour que les cadres les aident à acquérir des permis de conduire, à être propriétaires des motos ou à réaliser d’autres  activités pour leur autonomisation.

“Nous savons que nous courons des risques en empruntant ces taxi-motos mais nous n’avons pas le choix car les taxis-brousse refusent d’arriver à Oghlwapo à cause de la route qui est impraticable”, a indiqué Mlle Don Anna, une passagère.

Les chauffeurs des taxis-motos sont des déscolarisés dont l’âge est compris entre 15 et 30 ans.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La Côte d’Ivoire a fait d’énormes progrès en matière de protection des droits de l’Homme (Secrétaire d’Etat)

Les longues périodes de détention préventive en voie de résorption (Aimée Zébéyoux)

Une compagnie de la gendarmerie nationale créée à Tiassalé

Bientôt une caravane de sensibilisation pour une plus forte participation des jeunes aux prochains scrutins

Le pont de Tiassalé, situé à l’entrée sud de la ville, sera restauré bientôt (Conseiller technique du ministre)