Dimbokro : Les pompiers civils ont effectué 1012 interventions en 2019 (Chef de Corps)
0
 

Écouter
Publicite
Dimbokro : Les pompiers civils ont effectué 1012 interventions en 2019 (Chef de Corps)

Dimbokro : Les pompiers civils ont effectué 1012 interventions en 2019 (Chef de Corps)

AIP | Lu 5030 fois | Publié

Les sapeurs-pompiers civils de Dimbokro ont effectué 1012 interventions au cours de l’année 2019, soit environ dix fois plus par rapport à 2018 où le nombre d’interventions se chiffrait à 124.

Le chef de corps de cette unité, Manuella Kouakou, a expliqué ce chiffre surtout par une augmentation du nombre d’accidents de la circulation impliquant les motocyclistes et aussi par les cas d’incendie dus aux ménages, au cours d'interview accordée à l’AIP, jeudi à Dimbokro.

Dans son bilan, elle a fait cas de 450 victimes dont quatre décès au cours des différentes interventions de ses hommes. Elle appelle donc les populations à plus de vigilance et à éviter de déplacer les blessés lors des accidents avant l’arrivée des sapeurs-pompiers.

Mme Kouakou s’est engagée à mettre un accent sur la sensibilisation de la population, des associations et des sociétés de la région en vue d’une diminution du nombre d’interventions.

Elle a salué l’équipement du Centre de secours d’urgence qui, en plus de locaux flambants neufs, compte dans son parc-auto six engins dont un camion-citerne incendie et une remorque secours routier. “Cela nous donne une motivation supplémentaire et nous invitons la populations à nous faciliter la tâche en évitant les faux appels”, a-t-elle affirmé.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

33 nouveaux cas de Covid-19 et 21 guéris déclarés ce jour en Côte d'Ivoire

Burkina: le président Kaboré déclare avoir reçu les félicitations du chef de l'opposition

L’OMS appelle les pays africains à intensifier leur préparation à la vaccination contre la COVID-19

Une action de salubrité de la police à l’hôpital général de Tanda

Décès du commandant de l’armée guinéenne en poste à la frontière de Gbéléban

Publicite
Publicite