Un front commun des médias publics de l’espace CEDEAO, face aux nouveaux défis.
0
 

Écouter
Un front commun des médias publics de l’espace CEDEAO, face aux nouveaux défis.

Un front commun des médias publics de l’espace CEDEAO, face aux nouveaux défis.

RTI Info / Moussa COULIBALY (Stagiaire) | Lu 1589 fois | Publié

La ville historique de Grand Bassam va abriter du 13 au 15 septembre 2018, un séminaire régional, sur les programmes d’information des médias publics de l’espace CEDEAO. Cette rencontre organisée par la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne, rassemblera une trentaine de radios et télévisions publiques, pour réfléchir autour du thème : "Un partenariat actif pour un meilleur traitement de l’information régionale".

Ils doivent déjà maintenir, mais aussi augmenter leurs audiences. Conscients de ces enjeux majeurs de la survie de leurs institutions, les médias publics de l’espace Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) veulent faire front commun dans le secteur audiovisuel. Dans cette perspective la RTI, organise à Grand-Bassam, du 13 au 15 septembre, un séminaire régional dont l’objectif est de promouvoir le partage d’information entre les médias publics de l’espace CEDEAO.

Pendant 3 jours, ces professionnels des médias  issus de pays francophones en anglophones de ce regroupement régional vont plancher sur des questions liées aux offres éditoriales régionales, enrichir leurs contenus, mettre en place un réseau de correspondants et favoriser l’assistance mutuelle.

La tenue de ces assises se justifie également dans la mesure où, les radios et télévisions publiques font face à une concurrence farouche des médias privés et le passage de la télévision analogique à la télévision numérique terrestre. Ce qui implique la recomposition de l’écosystème médiatique et la réinvention de nouveaux modèles économiques et éditoriaux.

Dans ce contexte, le partage d’expériences et la mise en place d’une plateforme de coopération entre les médias audiovisuels de service public de la région apparaissent comme une réponse appropriée et conforme. 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

0% de feux de brousse dans la région de l’Indénié-Djuablin en 2019 grâce aux actions d'une ONG

Un taux d’hypothyroïdie estimé à 12,5% identifié chez des femmes enceintes (Étude)

Le Premier ministre, Amadou Gon entend faire des propositions concrètes aux acteurs concernés par la réforme de la CEI

Les communautés de la Sous-préfecture d’Adaou sensibilisées sur les risques liés à la migration clandestine des enfants

Le Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) porté à un milliard de francs CFA à Man pour l’autonomisation des femmes du Tonkpi