La Côte d’Ivoire bientôt un hub de la plateforme de gestion de la modernisation de la chaîne criminalistique
0
 

Écouter
La Côte d’Ivoire bientôt un hub de la plateforme de gestion de la modernisation de la chaîne criminalistique

La Côte d’Ivoire bientôt un hub de la plateforme de gestion de la modernisation de la chaîne criminalistique

AIP | Lu 1741 fois | Publié

Le représentant du programme des Nations Unies (PNUD), Luc Joël Grégoire, a annoncé que la Côte d’Ivoire sera bientôt un hub de la plateforme de gestion de la modernisation de la chaîne criminalistique avec le laboratoire de biologie moléculaire.

Il a fait cette annonce, mardi, à Abidjan, lors de l’atelier de validation de la stratégie de modernisation de la chaine criminalistique en Côte d’Ivoire.

Selon lui, ce laboratoire biologique moléculaire va compléter la stratégie de l’édifice de la stratégie de modernisation de la chaîne criminalistique. Il a souligné que cette commande a été faite par les hautes autorités ivoiriennes.

M. Grégoire a précisé que la Côte d’Ivoire pourra ainsi mettre au service des autres pays cette plateforme d’investigation. Ce qui sera, selon lui, une avancée significative pour la Côte d’Ivoire qui sera appuyée en ce sens par de nombreux partenaires au développement dont le PNUD qui vont accompagner la mise en œuvre de cette modernisation.

Il a en outre indiqué que la police scientifique et technique ivoirienne, va grâce aux ADN et au concours de certaines institutions telles que la médecine légale, l’Institut pasteur et bien sûr les forces de défense et de sécurité, permettre de soutenir la lutte contre l’impunité pour l’ensemble de la population.

Il a indiqué que c’est un programme à hauteur de 5 à 6 millions de dollars, qui va être présenté aux bailleurs de fonds lors d’une table ronde. Il y a eu déjà un tour qui a été fait par un ensemble des acteurs notamment la DGPN, le coordonnateur des renseignements, le ministère de la Défense et de Sécurité et les partenaires au développement.

Il a précisé que les partenaires au développement tels que l’Union européenne, la France, les Etats-Unis, la Chine, le Japon et la Corée avaient manifesté une volonté d’accompagnement de la Côte d’Ivoire dans la modernisation de sa chaîne criminalistique.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Des femmes de Kanawolo désapprouvent le site choisi pour la construction d’un marché

Lutte contre l’apatridie: Un réseau d’Ong offre du matériel à l’’enseignement préscolaire et primaire (IEP) de Doropo

Un élève décède au cours d’une partie de football à M’Bahiakro

Le Rotary international fait un don aux populations sinistrées de Grand-Bassam

Plus de 50 millions de FCFA mobilisés pour la prise en charge d’enfants malades du cœur