Bientôt une usine de manioc pour les femmes de Raviart (Didiévi)
0
 

Écouter
Bientôt une usine de manioc pour les femmes de Raviart (Didiévi)

Bientôt une usine de manioc pour les femmes de Raviart (Didiévi)

AIP | Lu 2378 fois | Publié

La coopérative des femmes du vivrier de Raviart (Département de Didiévi) dispose désormais d’un cadre propice à la transformation du manioc.

Elles viennent en effet de bénéficier, grâce au soutien de la Loterie Nationale de Côte d’Ivoire, d’un édifice ultramoderne qui abritera une usine de transformation du manioc.

L’inauguration a eu lieu le samedi 20 avril 2019, dans le cadre d’une série de remises d’infrastructures. 

C’est M. Roger Kouassi, Conseiller, représentant le Directeur Général de la Lonaci, qui a remis les clés à M. Jeannot Ahoussou-Kouadio, Président du Sénat, en présence des autorités administratives, religieuses et coutumières.

L’ouvrage comprend un préau de repos et des vestiaires, une unité de production d’attiéké et une plateforme de séchage. Le tout bâti sur une superficie de 1600 mètres carrés entièrement sécurisé par une clôture. Le coût total du don de la Lonaci s’élève à près de 67 millions Fcfa.

Dans son mot de remerciement, le porte-parole des populations, Séraphin Kouadio a traduit la sincère gratitude des filles et fils de Raviart au Directeur Général de la Lonaci et toute son équipe.

‘’ Une fois de plus, avec ce don, la Lonaci démontre qu’elle est une entreprise citoyenne, engagée aux cotés de l’Etat, et contribue à relever les défis majeurs tels que la réduction de la pauvreté et des inégalités dans les zones rurales de notre pays. Justifiant ainsi sa devise : avec la Lonaci, on a tous une bonne raison de jouer’’, a-t-il salué.

La construction de ce bâtiment suscite un immense espoir chez les populations de Raviart, particulièrement les femmes, a ajouté le porte-parole. 

Car, a-t-il expliqué ‘’ en dépit du fait que la production de l’attiéké est une activité génératrice de revenus, sa production demeure à un niveau faible. 

En cause, la méthode traditionnelle qui est un processus très long et de longue haleine. En effet l’épluchage du manioc, le découpage en morceaux, le râpage du manioc, le pressage du manioc broyé, le tamisage, le séchage de la semoule du manioc, la cuisson demandent au moins deux jours’’.

Certes l’usine n’est pas encore opérationnelle, cependant avec ce don de bâtiment, c’est une composante essentielle du projet manioc d’autonomisation des femmes et la réduction de la pauvreté à Raviart qui vient d’être réalisée.

Pour M. Roger Kouassi qui a représenté le Directeur Général de la Lonaci, le don du bâtiment s’inscrit dans le cadre de la mission sociale de la Lonaci qui l’engage à investir dans les secteurs de la santé, de l’éducation et de la culture, notamment à travers la construction de centres de santé, de maternités et d’écoles. 

Il faut noter que cet engagement a conduit la Lonaci à créer sa fondation le 18 mars 2019, dotée d’un budget initial d’un milliard Fcfa. 

‘’ En tant que première entreprise citoyenne, il s’agit pour la Lonaci de rationaliser ses interventions et de leur consacrer plus de moyens’’, a précisé M. Roger Kouassi.
Après avoir salué la mise en place de la Fondation Lonaci, un cadre légal qui selon lui pourra permettre à la Lonaci de faire plus d’œuvres sociales, le président du Sénat, M. Ahoussou-Kouadio a formulé une doléance à la Lonaci : celle de voir le bâtiment équipé d’une unité de transformation du manioc. 

Pour terminer, M. Ahoussou-Kouadio a invité les Ivoiriens à préserver la paix, gage de tout développement du pays. 

Le bâtiment devant abriter l’unité de transformation du manioc a été réalisée, il faut le rappeler, dans le cadre de la mise en œuvre des programmes de revalorisation du revenu substantiel des femmes de la Sous-Préfecture de Raviart. 

Réunies au sein de leur coopérative, avec le soutien du Sous-Préfet et sous l’autorité morale du président du Sénat, les femmes avaient exprimé sollicité l’aide de la Lonaci dans leur volonté de transformer le manioc dans des locaux adaptés.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les Tunisiens confient un mandat clair à Saied pour revitaliser la jeune démocratie

Trump prêt à "détruire l'économie turque" si Ankara ne change pas d'attitude en Syrie

L'ONG Echo Médias envisage une campagne nationale de promotion du dépistage et du diagnostic précoce du cancer du sein

Des femmes de médias africains renforcent leurs capacités sur le leadership féminin à Rabat au Maroc

Des populations de Tanda sensibilisées sur l’apatridie par le Haut commissariat des nations unies pour les réfugiés (UNHCR)