Mali: les troupes françaises remontent vers le nord
0
 

Écouter
Mali: les troupes françaises remontent vers le nord

Mali: les troupes françaises remontent vers le nord

AFP | Lu 1428 fois | Publié

Les troupes françaises déployées au Mali remontent vers le nord du Mali, a annoncé mercredi matin le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, tout en admettant que l\'intervention militaire était \"très difficile\".

"Jusqu'à présent, nous avions fait en sorte qu'il y ait quelques forces terrestres à Bamako, pour sécuriser d'abord nos populations, nos ressortissants, les ressortissants européens et la ville de Bamako", a déclaré M. Le Drian à la radio RTL. "Maintenant les forces terrestres françaises sont en train de remonter vers le nord", a ajouté le ministre. M. Le Drian a estimé que l'intervention française contre les groupes islamistes "est en train de bien marcher" dans le secteur est de la zone de conflit. "C'est un peu plus difficile à l'ouest, où nous avons les groupes les plus durs, les plus fanatiques, les mieux organisés, les plus déterminés et les mieux armés. Là, c'est en cours, mais c'est difficile", a-t-il poursuivi. "On était bien conscient depuis le départ que c'était une opération très difficile. On a affaire à plusieurs centaines, plus d'un millier - 1.200, 1.300 -, de terroristes dans la zone, avec peut-être des renforts demain", a-t-il souligné. "C'est la raison pour laquelle les forces françaises frappent les bases arrière, en particulier Gao, où l'opération a parfaitement réussi", a-t-il dit. "On est en situation tout à fait positive par rapport à la semaine dernière, mais le combat continue et ce sera long. Le but, c'est de faire en sorte que le Mali retrouve sa souveraineté sur l'ensemble de son territoire", a souligné le ministre de la Défense. La France a déployé 800 soldats au Mali depuis le début de son intervention militaire jeudi, et ce dispositif doit être porté progressivement à 2.500 hommes.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Paris appelle Washington à maintenir son soutien au Sahel, sans recevoir de garanties

Le ministre de la santé appelle à faire preuve de solidarité à l’endroit des malades de la lèpre

Le coût du Hadj 2020 est maintenu à deux millions FCFA (Ministère de l’administration du territoire)

110 cas de grossesse sont enregistrés chaque année dans les écoles du N’zi (Ministère)

Le Programme National de Lutte contre le Paludisme annonce une campagne de pulvérisation des domiciles à Sakassou