Décès à Abidjan ce 25 juin de l’ex-deputé Williams Attéby (FPI).
0
 

COVID 19

Actualité

Décès à Abidjan ce 25 juin de l’ex-deputé Williams Attéby (FPI).

Décès à Abidjan ce 25 juin de l’ex-deputé Williams Attéby (FPI).

Frederic Goré-Bi / RTIinfo | Lu 1943 fois | Publié Il y a 7 jour(s)

Williams Attéby, Secrétaire national chargé des affaires juridiques du Front populaire ivoirien (FPI) est décédé ce jeudi 25 juin 2020 au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Treichville. Député sous la bannière du FPI de la commune de Yopougon lors de la mandature de 2001 à 2011, M. Atteby a été une figure de proue du régime de Laurent Gbagbo, connu pour sa verve, sa fougue et son appétence pour les débats contradictoires

Transfuge du Parti ivoirien des travailleurs (PIT), Williams Atteby s’est fait connaître dans le marigot politique ivoirien au début des années 2000. Une période qui coïncide avec l’arrivée de Laurent Gbagbo au pouvoir.

A l’Assemblée Nationale, où il siégeait en tant que Député de la plus grande commune d'Abidjan, Williams Attéby formait avec Simone Gbagbo, Députée d’Abobo d’alors, un duo redoutable de débatteurs.
Après la crise post-électorale, Williams Attéby s’est retrouvé en exil au Togo. Il reviendra au bercail en 2014 avec d’autres cadres du Front populaire ivoirien (FPI),
Dans la guerre fratricide que se livrent les socialistes ivoiriens, après leur perte du pouvoir, Williams Atteby va se ranger derrière Pascal Affi N’Guessan. Un positionnement qui lui coûter quelques quolibets et une aversion d’une partie des militants du FPI.
Sa popularité va également prendre un coup lorsqu’il prend ses distances avec l’ex-Première Dame, Simone Gbagbo. Une attitude taxée de  "traîtrise" par certains de ses camarades.
En 2015, il se présente aux élections municipales à Yopougon. Il sera battu par le candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).  
Après le décès de Raymond Abouo N’Dori, ex-ministre de la Santé de 2000 à 2003 et ministre de la Construction et de l’Urbanisme de 2003 à 2007 de Laurent Gbagbo le 8 septembre 2018, puis celui de Macel Gossio ex-Directeur général du Port autonome d’Abidjan, le 21 octobre 2018, le Front populaire ivoirien tendance, Affi N’guessan, perd l’une de ses figures tutélaires. 

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Point de situation
Vendredi 03 juillet 2020
252
Nouveaux cas confirmés
66
Nouveaux guéris
02
Nouveaux décès
 
10244
Nombre total de cas confirmés
4726
Nombre total de guéris
70
Nombre total de décès