Kenya : des glissements de terrain font au moins 29 morts
0
 

Écouter
Kenya : des glissements de terrain font au moins 29 morts

Kenya : des glissements de terrain font au moins 29 morts

AFP | Lu 1060 fois | Publié

Des glissements de terrain provoqués par de fortes pluies ont fait au moins 29 morts dans l'ouest du Kenya, a annoncé samedi le ministre de l'Intérieur. Un précédent bilan de responsables locaux faisait état d'au moins douze morts.

"Nous avons la tristesse de confirmer que 12 personnes de Tapach et Parua dans (la région de) Pokot South et 17 de Tamkal dans celle de Pokot Central ont perdu la vie", a déclaré dans un communiqué le ministre kenyan de l'Intérieur Fred Matiang'i.

Des habitations ont été emportées dans la nuit de vendredi à samedi par les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la région de Pokot, à quelque 350 km au nord-ouest de Nairobi.

"Douze corps ont été retrouvés et les recherches continuent", avait déclaré le commissaire du comté de Pokot Apollo Okello à la presse. Deux enfants ont été retrouvés vivants dans les décombres et ont été hospitalisés, selon le responsable.

"Les fortes pluies représentent un défi mais nous faisons de notre mieux", a-t-il dit alors que des routes sont coupées et des ponts fermés.

Des hélicoptères de l'armée et de la police ont été envoyés sur place pour faciliter les secours, a précisé le ministre de l'Intérieur. 

La Croix-Rouge a également fait état de "glissements de terrain massifs" en différents points du comté et dit que des équipes avaient été envoyées sur place. Selon des policiers sur le terrain, le bilan pourrait s'alourdir.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Maroc: enquête ouverte après des accusations de viol collectif à Casablanca

Libye: réouverture de l'aéroport à Tripoli malgré les menaces des proHaftar

RDC: sept morts en Ituri où séjourne Michelle Bachelet

Guinée: trois civils tués dans de nouveaux affrontements (nouveau bilan)

Un taux de recouvrement de 95,7 % pour la Direction générale des impôts en 2019