Les femmes leaders s’activent pour contribuer à la transformation du continent d’ici 2040
0
 

Écouter
Publicit?
Les femmes leaders s’activent pour contribuer à la transformation du continent d’ici 2040

Les femmes leaders s’activent pour contribuer à la transformation du continent d’ici 2040

Dorcas LOBA (Stagiaire) | Lu 1959 fois | Publié

Les rencontres du leadership féminin organisées par l’Institut de Stratégies (IS) se tiennent à Abidjan du 04 septembre 2019 au 06 septembre. Les femmes leaders de Côte d’Ivoire se rencontrent à cette occasion pour ensemble poser les bases d’une contribution pour l’amélioration des conditions de vie et de travail en Afrique d’ici 2040. Le thème retenu à cet effet est « l’Afrique en 2040 : les enjeux du Leadership féminin ».

Regroupées en organisations de la société civile, professionnelles de la défense et sécurité, des sciences et technologies, partis politiques, entrepreneures et leaders communautaires et religieux, les femmes ont entrepris de transformer le continent pour une Afrique dynamique et économiquement forte en 2040. Pour y parvenir, Béninoises, Camerounaises, et Ivoiriennes prennent part aux rencontres du leadership féminin.

Les femmes ont décidé d’asseoir des stratégies en vue de susciter un leadership féminin dans les instances décisionnelles et stratégiques ; d’élaborer les méthodes et outils spécifiques en vue de leur autonomisation sur le plan économique ; de mieux s’engager sur le terrain des recherches et du développement et enfin susciter des leaders féminins dans divers secteurs d’activité en Afrique.

Pour Marie-Jeanne Abega, femme leader venue du Cameroun, « il est important de mettre fin aux discriminations faites aux femmes dans les instances décisionnelles. Cette aubaine est donc pour nous un partage d’expérience qui je le souhaite doit-être un rendez annuel des femmes africaines ».

Selon Sylvain N’Guessan, directeur de l’IS, « les femmes représentent 50% de la population. Il faut qu’elles contribuent de plus en plus aux instances décisionnelles sinon c’est la moitié de la population qui est exclue ».

Pour rappel, les rencontres du leadership féminin ont été initiées par l’institut de stratégies dont la mission est d’apporter son expertise aux communautés dans la phase pratique d’actions au sein de leurs localités.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Mali: Les sanctions seront levées lorsqu'un Premier ministre civil sera nommé (CEDEAO)

Le ministère de la Fonction publique engagé à réduire le délai du premier mandatement des fonctionnaires

Le conseil régional de Gbêkê et une microfinance signent une convention de partenariat pour le financement des entrepreneurs

Lancement des travaux de bitumage de l’axe routier Sinfra-Bouaflé

Le premier adjoint au maire de Bouaké offre plus de 5000 kits scolaires aux enfants de familles démunies

Publicité
Publicite